Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Perception de la prosodie émotionnelle chez le patient presbyacousique après la réhabilitation auditive - 16/10/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2020.04.029 
E. Legris a, , J. Henriques b, C. Aussedat a, J.-M. Aoustin a, M. Robier a, D. Bakhos a, c, d
a Service ORL, CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
b École d’audioprothèse, Fougères, France 
c Université François-Rabelais de Tours, UMR-S1253, Tours, France 
d Inserm U1253, iBrain, équipe 3, Tours, France 

Auteure correspondante.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 16 October 2020

Résumé

Objectifs

La perception des émotions joue un rôle majeur dans les interactions sociales. Des études ont montré que la perte auditive et le vieillissement dégradaient la reconnaissance des émotions. L’objectif principal était d’évaluer les bénéfices du primo-appareillage sur la perception de la prosodie émotionnelle chez le sujet presbyacousique. Les objectifs secondaires étaient de comparer leurs résultats avec ceux de sujets normo-entendants (NE), et d’évaluer l’impact de facteurs démographique et audiologique.

Méthode

Afin d’évaluer l’apport prothétique, 29 sujets, ayant une presbyacousie, ont été inclus. Ils étaient testés sans audioprothèses, puis 1 mois après le début de leur port. Un test avec des stimuli auditifs véhiculant une émotion (Montreal Affective Voice test) était réalisé à différentes intensités (50, 65 et 80dB SPL). Le ressenti des patients était évalué à l’aide du questionnaire « Profile of Emotional Competence ». Leurs résultats étaient ensuite comparés à ceux de 29 sujets NE.

Résultats

La réhabilitation auditive ne permettait pas aux patients presbyacousiques d’améliorer significativement leurs résultats (p>0,005). Les résultats du questionnaire ne montraient pas de modification suite à l’appareillage auditif (p>0,005). Les patients presbyacousiques reconnaissaient moins bien les émotions que les sujets normo-entendants (p<0,001). Les résultats du test des émotions montrent des corrélations significatives avec la perte auditive moyenne (r=−0,88, p<0,001) et l’âge (r=0,44, p=0,018). Plus le patient presbyacousique est âgé et sa perte auditive importante, plus il aura de difficultés à reconnaître la prosodie émotionnelle.

Conclusion

Malgré l’appareillage auditif, les sujets presbyacousiques conservent des résultats inférieurs à ceux des NE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Presbyacousie, Primo-appareillage, Prosodie, Émotions, Perception


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology : Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.