Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les professionnels de santé face à la pandémie de la maladie à coronavirus (COVID-19) : quels risques pour leur santé mentale ? - 19/10/20

Health professionals facing the coronavirus disease 2019 (COVID-19) pandemic: What are the mental health risks?

Doi : 10.1016/j.encep.2020.04.008 
W. El-Hage a, , b , C. Hingray c, C. Lemogne d, e, A. Yrondi f, P. Brunault a, g, T. Bienvenu h, i, B. Etain j, k, C. Paquet j, l, B. Gohier m, D. Bennabi n, P. Birmes o, A. Sauvaget p, E. Fakra q, N. Prieto r, S. Bulteau s, P. Vidailhet t, V. Camus a, b, M. Leboyer u, v, w, M.-O. Krebs x, y, B. Aouizerate h
a Pôle de psychiatrie et d’addictiologie, CHRU de Tours, Tours, France 
b Inserm, UMR 1253, iBrain, université de Tours, Tours, France 
c Pôle hospitalo-universitaire de psychiatrie d’adultes du Grand Nancy, centre psychothérapique de Nancy, Laxou, France 
d Inserm, UMR S1266, université de Paris, institut de psychiatrie et neurosciences de Paris, Paris, France 
e Service de psychiatrie et d’addictologie de l’adulte et du sujet âgé, centre-université de Paris, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, Paris, France 
f Inserm, UPS, service de psychiatrie et de psychologie médicale de l’adulte, centre expert dépression résistante FondaMental, ToNIC Toulouse NeuroImaging Center, université de Toulouse, hôpital Purpan, CHU de Toulouse, Toulouse, France 
g QualiPsy EE 1901, qualité de vie et santé psychologique, département de psychologie, université de Tours, Tours, France 
h Pôle de psychiatrie générale et universitaire, centre de référence régional des pathologies anxieuses et de la dépression, université de Bordeaux, CH Charles-Perrens, Bordeaux, France 
i Neurocentre Magendie, Inserm U1215, Bordeaux, France 
j Inserm, UMRS 1144, université de Paris, Paris, France 
k DMU Neurosciences, centre expert troubles bipolaires FondaMental, hôpital Fernand-Widal, AP–HP Nord, Paris, France 
l DMU Neurosciences, centre de neurologie cognitive, hôpital Lariboisière, AP–HP Nord, Paris, France 
m UPRES, EA 4638, département de psychiatrie et d’addictologie, université d’Angers, CHU d’Angers, Angers, France 
n Service de psychiatrie de l’adulte, centre expert dépression résistante FondaMental, université Bourgogne Franche-Comté, CHU de Besançon, Besançon, France 
o Inserm, UPS, Toulouse NeuroImaging Center, université de Toulouse, Toulouse, France 
p EA 4334, Movement Interactions Performance (MIP), université de Nantes, CHU de Nantes, Nantes, France 
q Inserm U1028, CNRS UMR 5292, pôle universitaire de psychiatrie, équipe PsyR2, centre de recherche en neurosciences de Lyon, université St-Étienne-Lyon 1, CHU Saint-Étienne, Saint-Étienne, France 
r Service de médecine légale, centre régional de psychotraumatologie Auvergne Rhône-Alpes, groupement hospitalier Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, Lyon, France 
s Inserm, U1246, SPHERE, université de Nantes et université de Tours, Nantes, France 
t Inserm, U1114, centre régional de psychotraumatologie Grand-Est, université de Strasbourg, Strasbourg, France 
u DMU IMPACT, département médico-universitaire de psychaitrie et d’addictologie, hôpital H. Mondor, AP–HP, Créteil, France 
v Fondation Fondamental, Créteil, France 
w UPEC, Inserm, université Paris Est Créteil, U955, équipe 15 Neuro-Psychiatrie translationnelle, Créteil, France 
x UMR 1266, Inserm, IPNP, CNRS, université Paris Descartes, GDR 3557-Institut de Psychiatrie, Paris, France 
y Service hospitalo-universitaire, GHU Paris Sainte-Anne, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

La pandémie de la maladie à coronavirus (COVID-19) a provoqué une crise sanitaire majeure et mis en quarantaine la moitié de la population planétaire. En France, elle a provoqué une réorganisation en urgence de l’offre de soins mobilisant les soignants dans un climat d’incertitude. L’objectif du présent article est de faire le point sur les risques associés à l’exposition des soignants au COVID-19 pour leur santé mentale.

Méthodes

Les auteurs ont conduit une revue de la littérature internationale tenant compte des données des précédentes épidémies (SARS-CoV-1, H1N1) et des données plus récentes concernant le COVID-19.

Résultats

Les caractéristiques de cette pandémie (rapidité de diffusion, connaissances incertaines, sévérité, décès de soignants) ont installé un climat anxiogène. Des facteurs organisationnels peuvent être source de stress : déficit d’équipement de protection individuel, réaffectation de postes, manque de communication, manque de matériels de soins, bouleversement de la vie quotidienne familiale et sociale. D’autres facteurs de risque sont identifiés comme l’absence de soutien, la crainte de contaminer un proche, l’isolement ou la stigmatisation sociale, le haut niveau de stress au travail ou les patterns d’attachement insécure. Les soignants ont ainsi un risque augmenté d’anxiété, de dépression, d’épuisement, d’addiction et de trouble de stress post-traumatique.

Conclusions

Cette crise sanitaire devrait nous aider à mieux comprendre la vulnérabilité des soignants à la souffrance psychologique afin de renforcer les stratégies de prévention primaire et la formation aux enjeux psychologiques des soins, de la relation, et de la gestion des situations de crises sanitaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

The coronavirus disease 2019 (COVID-19) pandemic has caused major sanitary crisis worldwide. Half of the world has been placed in quarantine. In France, this large-scale health crisis urgently triggered the restructuring and reorganization of health service delivery to support emergency services, medical intensive care units and continuing care units. Health professionals mobilized all their resources to provide emergency aid in a general climate of uncertainty. Concerns about the mental health, psychological adjustment, and recovery of health care workers treating and caring for patients with COVID-19 are now arising. The goal of the present article is to provide up-to-date information on potential mental health risks associated with exposure of health professionals to the COVID-19 pandemic.

Methods

Authors performed a narrative review identifying relevant results in the scientific and medical literature considering previous epidemics of 2003 (SARS-CoV-1) and 2009 (H1N1) with the more recent data about the COVID-19 pandemic. We highlighted most relevant data concerning the disease characteristics, the organizational factors and personal factors that may contribute to developing psychological distress and other mental health symptoms.

Results

The disease characteristics of the current COVID-19 pandemic provoked a generalized climate of wariness and uncertainty, particularly among health professionals, due to a range of causes such as the rapid spread of COVID-19, the severity of symptoms it can cause in a segment of infected individuals, the lack of knowledge of the disease, and deaths among health professionals. Stress may also be caused by organizational factors, such as depletion of personal protection equipment, concerns about not being able to provide competent care if deployed to new area, concerns about rapidly changing information, lack of access to up-to-date information and communication, lack of specific drugs, the shortage of ventilators and intensive care unit beds necessary to care for the surge of critically ill patients, and significant change in their daily social and family life. Further risk factors have been identified, including feelings of being inadequately supported, concerns about health of self, fear of taking home infection to family members or others, and not having rapid access to testing through occupational health if needed, being isolated, feelings of uncertainty and social stigmatization, overwhelming workload, or insecure attachment. Additionally, we discussed positive social and organizational factors that contribute to enhance resilience in the face of the pandemic. There is a consensus in all the relevant literature that health care professionals are at an increased risk of high levels of stress, anxiety, depression, burnout, addiction and post-traumatic stress disorder, which could have long-term psychological implications.

Conclusions

In the long run, this tragic health crisis should significantly enhance our understanding of the mental health risk factors among the health care professionals facing the COVID-19 pandemic. Reporting information such as this is essential to plan future prevention strategies. Protecting health care professionals is indeed an important component of public health measures to address large-scale health crisis. Thus, interventions to promote mental well-being in health care professionals exposed to COVID-19 need to be immediately implemented, and to strengthen prevention and response strategies by training health care professionals on mental help and crisis management.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : COVID-19, Professionnels de santé, Santé mentale, Anxiété, Dépression, Trouble de stress post-traumatique

Keywords : COVID-19, Health personnel, Mental health, Anxiety, Depression, Post-traumatic stress disorder


Plan


© 2020  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 3S

P. S73-S80 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémie de COVID-19 et prise en charge des conduites suicidaires : challenge et perspectives
  • I. Conejero, S. Berrouiguet, D. Ducasse, M. Leboyer, V. Jardon, E. Olié, P. Courtet
| Article suivant Article suivant
  • Réactivité et pérennité des soins psychiatriques en France à l’épreuve du COVID-19
  • R. Bocher, C. Jansen, P. Gayet, P. Gorwood, V. Laprévote

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.