Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

COV IMPACT : analyse des différents facteurs de stress du personnel hospitalier dans 2 centres hospitaliers en France lors de la pandémie COVID-19 - 31/10/20

COV IMPACT: Stress exposure analysis among hospital staff in 2 hospitals in France during the COVID-19 pandemic

Doi : 10.1016/j.ancard.2020.09.005 
F. Georger a, , E. Dos Santos a, L. Gazagne a, P. Berdagué a, A. Saib b, S. Nahon b, J. Piquet b, W. Amara b
a Centre hospitalier Béziers, 2, rue Valentin-Haüy, 34500 Béziers, France 
b GHI Le Raincy-Montfermeil, 10, rue du General Leclerc, 93370 Montfermeil 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La pandémie COVID-19 a déferlé sur les hôpitaux et ceux-ci ont dû s’adapter dans l’urgence. On sait qu’une crise sanitaire de cette ampleur peut générer des troubles psychiques touchant particulièrement les soignants exposés. Cette pandémie est particulière par son caractère brutal et global, impactant les personnels dans leur sphère professionnelle mais aussi familiale et sociale. L’étude COV IMPACT est une évaluation précoce réalisée sur deux semaines en mai 2020, de la perception par les agents hospitaliers des bouleversements induits dans leur activité professionnelle par l’épidémie. L’enquête a été réalisée par auto-questionnaire proposé à l’ensemble des personnels des hôpitaux de Béziers et Montfermeil. Les conditions de travail réadaptées ont généré un surcroît de fatigue physique pour 62 % des agents. L’épuisement moral a été rapporté par 36 % des sondés. Celui-ci était sous-tendu par le stress de contracter l’infection (72 %) mais surtout de la transmettre à ses proches (89 %) avec une perception large d’un risque vital (41 % des sondés). Ce stress touchait toutes les catégories socio-professionnelles (CSP) indépendamment de l’exposition au COVID. Les changements d’organisation, le déficit d’information ainsi que le manque d’équipements de protection ont été des facteurs d’insécurité majeurs au début de l’épidémie. Un travail sur les mesures d’accompagnement est nécessaire. Il devrait cibler la diffusion de l’information, notamment vers les plus jeunes, ainsi que l’apport d’un soutien psychologique ou matériel plus large, au-delà du personnel soignant et des secteurs COVID.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The COVID-19 pandemic has swept through our hospitals which have had to adapt as a matter of urgency. We are aware that a health crisis of this magnitude is likely to generate mental disorders particularly affecting exposed healthcare workers. Being so brutal and global, this one-of the kind pandemic has been impacting the staff in their professional sphere but also within their private circle. The COV IMPACT study is an early assessment survey conducted for 2 weeks in May 2020, of the perception by all hospital workers of the changes induced in their professional activity by the pandemic. The study was carried out by a survey sent to the hospital staff of Béziers and Montfermeil. The readjusted working conditions were source of increased physical fatigue for 62 % of the respondents. Moral exhaustion was reported by 36 %. It was related to the stress of contracting the infection (72 %) but above all of transmitting it to relatives (89 %) with a broad perception of a vital risk (41 %). This stress affected all socio-professional categories (CSP) and was independent of exposure to COVID. Change in organisation, lack of information and protective gear and equipment were major factors of insecurity at the start of the epidemic. Work on supportive measures is necessary. It should focus on the spread of information, particularly towards the youngest, as well as bringing more psychological support and a larger amount of medical equipment, beyond healthcare workers and the COVID sectors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : COVID-19, SARS-COV-2, Professionnels de santé, Santé mentale, Stress, Anxiété, Trouble de stress post-traumatique

Keywords : COVID-19, SARS-COV-2, Health professionals, Mental health, Anxiety, Post-traumatic stress disorder


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 69 - N° 5

P. 227-232 - novembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Complications des procédures invasives coronaires chez les nonagénaires : une étude cas-témoins
  • F. Raoul, S. Sanchez, M. Dacunka, P. Nazeyrollas, A. Al Amoura, B. Girodet, B. Mailler, L. Chapoutot, A. Marchais
| Article suivant Article suivant
  • Indices de sécurité d’une recanalisation antérograde d’occlusion coronaire chronique sans injection controlatérale en première intention. À propos d’une série consécutive de 39 cas
  • A. Alqudwa, H. Demian, A. Hebbo, P. Aubry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.