Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

MELALIB15 : étude observationnelle rétrospective de 383 mélanomes dépistés par des dermatologues libéraux - 01/11/20

MELALIB 15: A retrospective observational study of 383 cases of melanoma diagnosed by dermatologists in private practice

Doi : 10.1016/j.annder.2020.05.004 
E. Lorier Roy a, , L. Gressier b, J. Marco Bonnet c, E. Berrissoul b, F. Benjelloun d, C. Roudier Pujol b, M. Moyal Barracco b, C. Bonnet Got b

L'Association de formation médicale continue Dermatologie Paris XV

a Cabinet de dermatologie, 16, rue Balard, 75015 Paris, France 
b Cabinets de dermatologie, Paris, France 
c Cabinet de dermatologie, Montrouge, France 
d Université Hassan II, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le dépistage précoce du mélanome est un défi et un motif de consultation majeurs pour le dermatologue libéral. Il n’existe pas de données récentes sur les mélanomes dépistés en libéral en France, ni sur les circonstances du diagnostic.

Patients et méthodes

Il s’agissait d’une étude observationnelle rétrospective sur dossiers, colligeant des informations concernant tous les nouveaux cas consécutifs de mélanomes dépistés entre janvier 2015 et juin 2018, en secteur libéral uniquement, par les dermatologues volontaires de l’association de formation médicale continue « Dermatologie Paris XV ». Une fiche type recueillait des informations sur le dermatologue, le patient, le motif de la consultation, les caractéristiques du mélanome et sa prise en charge initiale, à partir du registre fourni par les cabinets de dermato-pathologie.

Résultats

L’étude portait sur 383 cas de mélanomes, 37 % in situ et 63 % invasifs, majoritairement à extension superficielle, chez des patients d’âge médian 61 ans, avec une prédominance féminine (58 %). Deux cent deux mélanomes (52,7 %) étaient diagnostiqués lors du suivi de patients à risque ou d’un examen cutané complet systématique. L’indice de Breslow médian de ces mélanomes était moins élevé que dans le reste de la cohorte et globalement de faible épaisseur. Lorsque le patient consultait pour une lésion suspecte (139 cas), c’est lui ou un proche qui avait repéré la lésion dans 61 % des cas et l’indice de Breslow était plus épais. Une première consultation pour contrôle de nævus et dépistage permettait de diagnostiquer 42 mélanomes, soit seulement 11 % de la cohorte. La dermoscopie était pratiquée par 92 % des dermatologues participant à l’étude. L’exérèse du mélanome était faite au cabinet par le praticien dans 75 % des cas et une RCP demandée dans 65 % des cas.

Conclusion

Le dermatologue libéral et de premier recours est un acteur majeur pour assurer le dépistage précoce du mélanome et sa prise en charge initiale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Early detection of melanoma constitutes a major challenge and is a common reason for dermatological consultations. There is no recent data on melanomas diagnosed in the private medical sector in France, nor on the circumstances of diagnosis.

Patients and methods

This was a retrospective observational study on records collating data on all new consecutive cases of melanoma diagnosed between January 2015 and June 2018, in the private sector only, by volunteer dermatologists belonging to the association for continuing medical education, “Dermatologie Paris XV”. A data collection sheet was prepared on which to record information about the dermatologist, the patient, the main complaint, the characteristics of the melanoma, and the initial treatment given, using the computerized list provided by our dermatopathology offices.

Results

The study involved 383 cases of melanoma, 37% in situ and 63% invasive, which consisted chiefly of superficial spreading melanoma. The median age of the cohort was 61 years and patients were predominantly female (58%). Follow-up of high-risk patients and complete routine examination (in those consulting for another reason) resulted in direct detection by a dermatologist of 202 of the 383 melanomas (52.7%); these melanomas had a lower median Breslow index than the rest of the cohort and were thin in the main. When patients consulted for a suspect lesion (139 cases), the lesion had been identified mostly by either the patient or by a relative (61% of cases). The decision to consult was made chiefly by the patients themselves, and the Breslow index was thicker. An initial consultation for nevus screening resulted in diagnosis of 42 melanomas, i.e. only 11% of the cohort. Dermoscopy was performed by 92% of the dermatologists participating in the study. Melanoma excision was performed in the office by the practitioner in 75% of cases, and management was validated at multidisciplinary meetings in 65% of cases.

Conclusion

In terms of French primary care, dermatologists in private practice play a key role in ensuring early detection and initial management of melanoma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mélanome, Dermatologue libéral, dépistage précoce, dermoscopie

Keywords : Melanoma, Dermatologists in private practice, Early detection, Dermoscopy


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 11

P. 706-712 - novembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Nævus congénitaux et mélanomes pédiatriques, apports de la génétique
  • B. Bressac-de Paillerets
| Article suivant Article suivant
  • Impact sur la qualité de vie et l’autonomie des patients de plus de 75 ans traités par anti-PD-1 pour un mélanome métastatique : étude prospective monocentrique
  • H. Barailler, L. Dousset, C. Mertens, A. Maurel, E. Gérard, S. Prey, C. Dutriaux, M. Beylot-Barry, A. Pham-Ledard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.