Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport des nouveaux tests moléculaires dans le diagnostic d’un mélanome sur nævus congénital chez un nourrisson - 01/11/20

The role of new molecular tests in the diagnosis of melanoma in a setting of congenital nævus in an infant

Doi : 10.1016/j.annder.2020.03.006 
M. Masson Regnault a, , b, 1 , S. Fraitag d, 1, L. Lamant e, A. Maza a, A. De la Fouchardière f, E. Tournier f, F. Lauwers g, L. Carfagna h, N. Meyer h, A. De Berail g, K.J. Busam i, R. Lazova b, c, J. Mazereeuw-Hautier a, 1
a Service de dermatologie, centre de références de maladies rares de la peau et des muqueuses, université Paul-Sabatier, hôpital Larrey, CHU de Toulouse, 24, chemin du Pouvourville, 31400 Toulouse, France 
b Pathology department, Samaritan Drive, San Jose, États-Unis 
c Service de dermatologie, hôpital Jean-Bernard, CHU de Poitiers, Poitiers, France 
d Service d’anatomopathologie, groupe hospitalier Necker-Enfants-Malades, AP–HP, Paris, France 
e Service d’anatomopathologie, CHU de Toulouse, Toulouse, France 
f Service d’anatomopathologie, CHU de Lyon, Lyon, France 
g Service de chirurgie maxillo-faciale, CHU Purpan, Toulouse, France 
h Service d’oncodermatologie, institut universitaire du Cancer, Toulouse-Oncopole, CHU de Toulouse, Toulouse, France 
i Pathology department, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, États-Unis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les cas de mélanomes se développant chez le nourrisson sont rares et de diagnostic difficile. Nous rapportons le cas d’une enfant présentant un nævus congénital géant du cuir chevelu compliqué d’un mélanome d’apparition précoce exploré par les nouveaux outils diagnostiques disponibles.

Observation

Notre patiente présentait à la naissance une tumeur congénitale cervico-mandibulaire de 15cm de grand axe avec extension para-pharyngée et ostéolyse sous-jacente. L’histologie à 7 mois de vie, couplée à de l’immunohistochimie (IHC), concluait à un mélanome développé sur un nævus congénital, en raison de la présence de nombreuses atypies cytonucléaires, de mitoses, de foyers de nécrose et d’une forte expression de P53 ainsi que d’un index de prolifération (Ki67) élevé. Le bilan d’extension était négatif. Des chirurgies itératives et une surveillance étaient réalisées jusqu’à l’âge de 7 ans. À cette échéance, l’absence de métastases conduisait à réaliser de nouvelles analyses sur les prélèvements initiaux pour authentifier le diagnostic. L’étude de l’expression de certains facteurs de transcription par IHC récemment décrite, l’hybridation génomique comparative et la spectrométrie de masse guidée par l’histologie, bien que suspects, ne permettaient pas, à eux seuls, de conclure formellement à une lésion maligne. À 7 ans et demi, l’enfant développait des métastases hépatiques et pulmonaires traitées par l’association ipilimumab+nivolumab. L’enfant décédait 5 mois plus tard.

Conclusion

Ce cas illustre la complexité du diagnostic de mélanome chez le nourrisson et la possibilité d’une évolution métastatique tardive. Il rappelle la nécessité d’un avis d’expert et parfois de combiner plusieurs outils pour affirmer le diagnostic et adapter la prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Congenital and infantile melanomas are extremely rare. We report a case of a child presenting at birth with a giant congenital nevus complicated by melanoma and on long-term follow-up with exploration using new immunohistochemistry and molecular biology tools.

Observation

A new-born girl presented at birth with a large congenital cervico-mandibular tumour with para-pharyngeal extension and underlying osteolysis. At 7 months, histology and immunohistochemistry of the operative specimen revealed nodules with atypical features (mitotic figures, necrosis and positive expression of KI67 and P53 in approximatively 50 % of the melanocytic nuclei). A diagnosis was made of infantile melanoma associated with congenital nevi. Repeated surgery and monitoring (clinical and imaging) were performed. At the age of 7 years, as there was no evidence of metastatic lesions, further analyses were performed on the initial operative specimen. Investigation of transcription factor expression using immunohistochemistry, comparative genomic hybridization and histology-guided mass spectrometry, although suspect, did not in itself support a diagnosis of melanoma. Finally, at the age of 7 years, hepatic and pulmonary metastases were reported. Despite combined immunotherapy with ipilimumab and nivolumab, the child died 5 months later.

Conclusion

This case illustrates the complexity of diagnosis of infantile melanoma and the risk of metastatic involvement long after the initial diagnosis. Diagnosis may be difficult and necessitates expert advice and the application of several recent methods to reach a conclusion and initiate appropriate treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mélanome, Nourrisson, nodule de prolifération, Nævus congénital de grande taille, 5-hydroxymethylcytosine, H3K27me3, Hybridation génomique comparative, Spectrométrie de masse

Keywords : Infantile melanoma, Proliferative nodule, Giant congenital nevus, Immunohistochemistry, Comparative genomic hybridization, Mass spectrometry imaging


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 11

P. 746-754 - novembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les mélanomes d’apparition précoce (congénitaux, néonataux, du nourrisson) : revue systématique des cas de la littérature
  • M. Masson Regnault, J. Mazereeuw-Hautier, S. Fraitag
| Article suivant Article suivant
  • Régression spontanée d’un sarcome myéloïde cutané
  • T. Allard, E. Ezine, A. Baudry, G. Rioult, E. Joly, E. Anger, S. Pédaillès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.