Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mycosis fongoïde bulleux : une présentation clinique exceptionnelle - 01/11/20

Mycosis fungoides bullosa: A rare clinical presentation

Doi : 10.1016/j.annder.2020.04.017 
C. Juzot a, , N. Josselin b, B. Dréno c, G. Quéreux c
a Service de dermatologie, hôtel-Dieu, CHU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France 
b Institut d’histopathologie, Nantes, France 
c CIC 1413, CRCINA, service de dermatologie, CHU de Nantes, université de Nantes, Nantes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le mycosis fongoïde (MF) est le lymphome cutané le plus fréquent et se manifeste classiquement par des lésions maculeuses ou des plaques érythémato-squameuses. Sa présentation clinique ou histologique peut être variée. Nous rapportons le cas d’une forme très rare, le MF bulleux.

Observation

Un homme de 73 ans présentait depuis 4 mois des plaques érythémato-squameuses infiltrées prurigineuses sur le tronc et également des lésions bulleuses depuis 2 mois, qui apparaissaient au niveau du tronc et des membres inférieurs, sur les plaques de MF, mais également sur peau apparemment saine. L’examen histologique confirmait le diagnostic de mycosis fongoïde bulleux. La recherche de réarrangement de gènes du récepteur T montrait un profil monoclonal dans la peau. Une pemphigoïde bulleuse était écartée par l’immunofluorescence directe et indirecte négatives ainsi que l’Elisa BP 180 et 230. Le patient était successivement traité par interféron, bexarotène, méthotrexate puis vorinostat qui permettait d’obtenir une rémission partielle.

Discussion

Les cas de MF bulleux sont très rares. Dans la littérature, la présentation clinique en est variée, avec des bulles tendues ou flasques, apparaissant sur peau paraissant saine ou sur des plaques érythémateuses. Les bulles apparaissent le plus souvent après les plaques. Le niveau de décollement peut être sous-épidermique ou plus rarement intra-épidermique. La physiopathologie est mal expliquée. Son traitement est mal codifié, mais suit le traitement habituel du MF dans sa forme classique.

Conclusion

Le MF bulleux est une entité très rare, qui peut mimer une maladie bulleuse auto-immune, qui est donc un diagnostic à éliminer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Mycosis fungoides (MF) is the most common form of cutaneous lymphoma and usually manifests as erythematous and scaly patches or plaques. Its phenotypic or histologic presentation can be heterogeneous. Herein we report a very rare form of MF bullosa.

Patients and methods

A 73-year-old man presented with a 4-month history of erythematous, scaly and itchy plaques on the trunk, as well as blistering lesions present for 2 months and which appeared on the trunk and lower limbs, both on patches of MF and on apparently healthy skin. Histopathology confirmed the diagnosis of bullous mycosis fungoides. Gene rearrangement of TCR showed a monoclonal profile in the skin. The hypothesis of bullous pemphigoid was ruled out by additional exams. Our patient was successively treated with combined interferon, bexarotene and methotrexate, followed by vorinostat, resulting in partial remission.

Discussion

Cases of bullous MF are very rare. In the literature, the clinical presentation is heterogeneous, with tense or flaccid bullae that can occur on unaffected skin or on erythematous plaques. The bullae generally appear after the plaques. The histologic blister site may be subepidermal or, more rarely, intra-epidermal. The exact mechanism of blister formation is not clear. Its treatment is poorly codified but follows the usual treatment of MF in its classical form.

Conclusion

Bullous MF is a very rare entity that can mimic autoimmune blistering disease, and this diagnosis must therefore be ruled out.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lymphome cutané, Mycosis fongoïde bulleux

Keywords : Cutaneous lymphoma, Mycosis fungoides bullosa


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 11

P. 760-763 - novembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Régression spontanée d’un sarcome myéloïde cutané
  • T. Allard, E. Ezine, A. Baudry, G. Rioult, E. Joly, E. Anger, S. Pédaillès
| Article suivant Article suivant
  • Nodules ulcérés du visage révélant un lymphome T cutané épidermotrope CD8+ cytotoxique agressif
  • M. Rolland, M. Dinulescu, C. Saillard, M. Battistella, F. Le Gall, F. Lhomme, J.-P. Gangneux, A. Dupuy, H. Adamski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.