Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypernatrémie et polyurie - 02/11/20

[18-028-A-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0945(20)56483-8 
D.G. Bichet  : Professeur
 Centre de recherche, Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, H4J 1C5 Montréal, Canada 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'hypernatrémie, souvent observée en médecine d'urgence ou aux soins intensifs, est associée à une morbidité augmentée et peut être associée, dans de multiples conditions cliniques, à une augmentation de la mortalité. L'hypernatrémie est habituellement secondaire à la perte d'eau non remplacée au niveau du tractus gastro-intestinal, de la peau ou de l'urine. Les pertes du tractus digestif sont des vomissements ou une diarrhée osmotique. Les pertes de la peau se font par les sueurs. Les pertes urinaires sont observées en cas de diabète insipide (diurèse aqueuse) ou d'une diurèse osmotique secondaire à la glycosurie (diabète sucré non contrôlé) ou secondaire à l'excrétion augmentée d'urée provenant du catabolisme ou de la phase de récupération d'une insuffisance rénale aiguë. La perte d'eau qui conduit à l'hypernatrémie augmente la tonicité et stimule la soif et la libération de vasopressine contribuant, dans les conditions physiologiques, à un retour rapide à des valeurs normales de natrémie. Chez les patients qui ont accès à l'eau, l'hypernatrémie ne survient que chez les patients qui ne perçoivent pas la soif ou qui ne répondent pas à la soif par une prise d'eau. Donc l'hypernatrémie est observée chez les enfants qui ne peuvent réclamer de l'eau pour étancher leur soif et chez les adultes avec altérations de la conscience ou avec perception anormale de la soif. L'hypernatrémie est plus rarement secondaire à l'administration de sel en excès par rapport à l'eau par exemple en cas d'administration de bicarbonate de sodium au cours d'une réanimation cardiaque, pendant l'administration, accidentelle, en intraveineux, de sérum salé hypertonique au cours d'un avortement thérapeutique, ou après l'administration orale de grandes quantités de sel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypernatrémie, Diabètes insipides centraux et néphrogéniques, Polydipsie, Soif, Hyponatrémie, Vasopressine, Copeptine, Épreuves de déshydratation, Test à l'arginine


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cristallurie
  • M. Daudon
| Article suivant Article suivant
  • Équilibre potassique. Hypokaliémie et hyperkaliémie
  • B. Dussol

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.