Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Atteintes dermatologiques au cours de l’infection à COVID-19 - 10/11/20

Doi : 10.1016/j.jdmv.2020.10.011 
T. Klejtman 1, 2,
1 Service de médecine vasculaire, groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 75014 Paris, France 
2 Université Paris Descartes, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les manifestations cliniques les plus fréquentes de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) [COrona VIrus Disease-19], sont la fièvre, une asthénie, des myalgies, des céphalées, une toux ou de la diarrhée. D’autres symptômes comme l’anosmie et l’agueusie ont ensuite été rapportés comme spécifiques à ce nouveau coronavirus, appelé SARS-CoV-2 (Severe Acute Respiratory Syndrome-CoronaVirus 2) [coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère]. Des manifestations cutanées associées au SARS-CoV-2 ont rapidement été décrites, touchant environ 20 % des cas. Les lésions prédominaient sur le tronc, les mains et les pieds. Un exanthème maculo-papuleux généralisé était le plus fréquemment décrit, suivi par des lésions pseudo-varicelleuses ou une urticaire aiguë. Ces manifestations inflammatoires survenaient au début de la maladie et étaient parfois inaugurales. Des lésions cutanées vasculaires, comme les engelures, un livedo réticulé, un purpura ont également été rapportées. Contrairement aux lésions inflammatoires, les lésions vasculaires semblaient survenir plus tardivement dans l’évolution de la maladie. Il s’agissait d’un véritable challenge diagnostique, particulièrement pour les patients hospitalisés, afin de ne pas méconnaître d’autres diagnostics différentiels, comme une toxidermie ou des complications infectieuses (coagulation intra vasculaire disséminée par exemple). La physiopathologie de ces signes cliniques n’est pas complètement résolue. Il pourrait s’agir d’une réaction immunologique post-virale ou une localisation cutanée de la maladie. La différence de délai de survenue entre les lésions inflammatoires et vasculaires suggère une physiopathologie différente. De façon constante, les signes cutanés disparaissaient complètement, dans un délai de 10jours en moyenne. Compte tenu de leur survenue fréquente chez les patients, sans autres signes généraux, les manifestations cutanées liées à la COVID-19 doivent être connues afin d’aider au diagnostic de cette maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dermatologie, COVID-19


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° S2

P. S77 - novembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • COVID et Médecine Vasculaire
  • J.-J. Mourad
| Article suivant Article suivant
  • Intérêts et limites de la chirurgie robotique en pathologie vasculaire
  • M. Coggia, I. Javerliat, R. Coscas, O. Goëau-Brissonnière

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.