Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Usefulness of the histamine intolerance assessment questionnaire for diagnosis - 12/11/20

Utilité du questionnaire d’évaluation de l’intolérance à l’histamine pour le diagnostic

Doi : 10.1016/j.reval.2020.10.002 
M. Mayo-Yáñez a, b, , A. Díaz-Díaz c, C. Calvo-Henríquez b, d, C. Chiesa-Estomba e, A. Figueroa c, C.S. Martín-Martín d, f
a Otorhinolaryngology–Head and Neck Surgery Department, Complexo Hospitalario Universitario A Coruna (CHUAC), As Xubias 84, 15006 A Coruna, Galicia, Spain 
b Clinical Research in Medicine, International Doctorate School (CIEDUS), Universidade de Santiago de Compostela (USC), 15782 Santiago de Compostela, Galicia, Spain 
c Epithelial Plasticity and Metastasis Group, Instituto de Investigacion Biomedica de A Coruna (INIBIC), Complexo Hospitalario Universitario de A Coruna (CHUAC), Universidade da Coruna (UDC), 15006 A Coruna, Galicia, Spain 
d Otorhinolaryngology–Head and Neck Surgery Department, Complexo Hospitalario Universitario Santiago de Compostela (CHUS), 15706 Santiago de Compostela, Galicia, Spain 
e Otorhinolaryngology–Head and Neck Surgery Department, Hospital Universitario Donostia, 20014 Donostia, Gipuzkoa, Spain 
f School of Medicine and Odontology, Universidade de Santiago de Compostela (USC), 15782 Santiago de Compostela, Galicia, Spain 

Corresponding author at: Otorhinolaryngology–Head and Neck Surgery Department, Complexo Hospitalario Universitario A Coruna (CHUAC), As Xubias 84, 15006 A Coruna, Galicia, Spain.Commission of Nutrition and Dietetics, Otorhinolaryngology–Head and Neck Surgery Department, Complexo Hospitalario Universitario A Coruna (CHUAC)As Xubias 84A Coruna, Galicia15006Spain
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 12 November 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Background

Histamine intolerance results from an imbalance of the ingested histamine and the individual capacity for its degradation. There are numerous tests not validated for the diagnosis of histamine intolerance that are usually found directly by customers, being able to generate a false perception of intolerance when there could be other possible explanations for their symptoms. One of these is the histamine intolerance questionnaire.

Objective

To analyse the diagnostic capacity of this questionnaire compared with an objective test of enzymatic activity of the diamine oxidase.

Methods

Descriptive and analytical observational study in volunteer adults, who attended for a reason other than suspected histamine intolerance, recruited consecutively from the outpatient departments of a tertiary hospital. Sociodemographic variables, histamine intolerance questionnaire (0–7 points) and DAO activity test were collected. Analysis of ROC curve was performed using the diamine oxidase deficient (<80HDU/mL) as a condition and the value of the histamine intolerance questionnaire as a contrast variable to evaluate which could be the most appropriate cut-off point in clinical practice.

Results

A total of 166 Caucasian patients were recruited. ROC curve that contrasts the questionnaire value, quantifying the area under the curve (0.537, P=0.415) with a 95% CI (0.448–0.625), not finding statistically significant differences for an appropriate cut.

Conclusions

The results of this work do not support the reliability of this questionnaire as a screening method for patients with suspected histamine intolerance. Research should continue in order to clarify, standardize and improve the detection methods of these pathologies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

But de l’étude

L’intolérance à l’histamine résulte d’un déséquilibre de l’histamine ingérée et de la capacité individuelle à sa dégradation. Il y a de nombreux tests non validés ciblés pour la détection de l’intolérance à l’histamine et, d’habitude, ce sont ces méthodes d’examen que les patients trouvent plus facilement, en créant ainsi la fausse sensation d’intolérance même quand leurs symptômes pourraient être expliqués par d’autres maladies. L’un de ce test, c’est le « questionnaire d’intolérance à l’histamine ». Le but de cette étude est d’analyser la capacité du questionnaire pour diagnostiquer cette maladie en comparaison avec le test objectif de détermination de l’activité diamine oxydase dans le sérum.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude analytique et observationnelle réalisée chez des patients adultes consultant pour d’autres symptômes que ceux associés à l’intolérance à l’histamine dans un hôpital de soins tertiaires. Les données suivantes ont été collectées : des variables sociodémographiques, le questionnaire d’intolérance à l’histamine (0–7 points) et le test de détermination de l’activité DAO. Pour l’analyse des courbes ROC, l’on a utilisé le déficit de DAO (<80HDU/mL) comme condition et le résultat du questionnaire d’intolérance à l’histamine comme variable de contraste pour évaluer la valeur limite la plus appropriée pour utiliser en pratique clinique.

Résultats

Un total de 166 patients caucasiens ont été recrutés. En quantifiant l’aire sous la courbe ROC qui fait le contraste de la valeur du questionnaire (0,537, p=0,415) avec un intervalle de confiance à 95 % (0,448–0,625), l’on n’a pas trouvé de différences significatives pour une valeur limite adéquate.

Conclusion

Les résultats de ce rapport ne supportent pas la fiabilité de ce questionnaire comme méthode de dépistage pour ceux des patients soupçonnés d’avoir de l’intolérance à l’histamine. Il faudra continuer à investiguer pour standardiser ce test ainsi comme pour améliorer les méthodes diagnostiques de ces maladies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Histamine intolerance, Diamine oxidase, Histamine, Food intolerance

Mots clés : Intolérance à l’histamine, Diamine oxydase, Histamine, Intolérance alimentaire


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.