Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La dégradation inquiétante du contrôle de l’hypertension artérielle en France : notre alerte à destination des néphrologues - 18/11/20

Impaired hypertension control in France: What the nephrologist needs to know

Doi : 10.1016/j.nephro.2020.10.001 
Sébastien Rubin a, b, , Romain Boulestreau c, Thierry Couffinhal b, d, Christian Combe a, e, Xavier Girerd f
a Service de néphrologie, transplantation rénale, dialyse et aphérèses, hôpital Pellegrin, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Unité Inserm U1034, university Bordeaux, Bordeaux, France 
c Service de cardiologie et hypertension artérielle, hôpital de Pau, 4, boulevard Hauterive, 64064 Pau, France 
d Service de cardiologie, hôpital Haut-Lévêque, CHU de Bordeaux, avenue de Magellan, 33604 Pessac cedex, France 
e Unité Inserm, U1026 BioTis, university Bordeaux, Bordeaux, France 
f Fondation de recherche sur l’hypertension artérielle, 12, rue des Colonnes-du-Trône, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En France, 1 adulte sur 3 est atteint d’hypertension artérielle et seulement 1 hypertendu sur 4 est à l’objectif de pression artérielle (<140/90mmHg). Cette proportion est bien meilleure dans les pays comparables (Angleterre, Allemagne, USA, par exemple). Le néphrologue est particulièrement concerné par ce problème, car alors que plus de 90 % des patients aux stades 3 et 4 de la maladie rénale chronique  sont hypertendus, l’étude CKD-REIN montre qu’en France plus d’un insuffisant rénal sur 2 a une pression artérielle qui reste supérieure à 140/90mmHg. Cette mise au point lance l’alerte de la dégradation de la situation en France qui s’intègre dans une altération globale de la prévention cardiovasculaire. Elle expose, en se basant sur les dernières études et enquêtes françaises, les principales raisons de cette situation et propose quelques perspectives d’améliorations. À défaut, nous risquons de nous exposer à une épidémie de maladies cardiovasculaires (infarctus, accidents vasculaires cérébraux, dépendance et démences) dans les prochaines années.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In France, 1 adult out of 3 is affected by hypertension and only 1 hypertensive out of 4 achieves blood pressure targets (<140/90mmHg). This proportion is significantly better in similar countries (e.g. England, Germany, the USA). Nephrologists are particularly concerned since although more than 90 % of Chronic Kidney Disease (CKD) stages 3 and 4 patients are hypertensive, the CKD-REIN cohort shows that in France more than 1 out of 2 patients with CKD remains with a blood pressure above 140/90mmHg. This report, based on the latest French studies and surveys, raises an important warning about the situation in France, discusses the main reasons for these results and offers some suggestions for improvement. Otherwise we risk a dramatic increase in the incidence of myocardial infarction, stroke, dependency and dementia in the coming years.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épidémiologie, Hypertension artérielle, Insuffisance rénale chronique, Prévention, Risque cardiovasculaire

Keywords : Cardiovascular risk, Chronic kidney disease, Epidemiology, Hypertension, Prevention


Plan


© 2020  Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 6

P. 347-352 - novembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • HTA en France : et les néphrologues ?
  • Jean-Michel Halimi
| Article suivant Article suivant
  • Impact de l’éducation du patient en hémodialyse sur le respect des mesures diététiques et sur la restriction aux liquides
  • Abderrahim Nadri, Ayoub Khanoussi, Youssef Hssaine, Mariam Chettati, Wafaa Fadili, Inass Laouad

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.