Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The health threat of ?-butyrolactone (GBL): Hair analysis in a case of intoxication - 20/11/20

Doi : 10.1016/j.toxac.2020.06.001 
Eleonora Ciarimboli a, Filippo Pirani b, Renata Beck c, Simona Zaami d,
a Section of Legal Medicine, University Hospital of Ancona, Ancona, Italy 
b Section of Legal Medicine, Unit of Forensic Toxicology Department of Excellence SBSP, University “Politecnica delle Marche”, Ancona, Italy 
c Department of Anaesthesia, Santa-Maria Hospital, GVM Care & Research, Bari, Italy 
d Department of Anatomical, Histological, Forensic, and Orthopedic Sciences, Sapienza University, Rome, Italy 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

GHB is currently under legal control in a number of countries. Because of that, pushers and users have switched to two GHB precursors, GBL and 1,4-BD, which can still be legally purchased. GBL has become a growing public health issue because it is relatively cheap and easy to obtain, due to its many industrial uses. Here, we report a case involving a 31-year-old male, who consumed, during a sexual intercourse with more partners (chemsex), a colorless liquid sold as “G”, and shortly after experienced adverse effects never felt before. Segmental hair analysis highlighted exogenous GHB concentration in six segments of 1cm each (range: 27.2–23.9ng/mg). Classic drugs of abuse and some new psychoactive substances were also found in te fist and last hair segment. A toxicological analysis of the liquid was performed and it highlighted the presence of GBL (982g/L) and GHB (0.9g/L), slightly higher than those reported in literature. The high variability of concentration of GBL illegal liquid preparations increases the risk of severe intoxication as in the case here presented.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : GHB, GBL, Chemsex, Adverse affects, Hair analysis


Plan


© 2020  Société Française de Toxicologie Analytique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 4

P. 315-318 - décembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Consommation d’ecstasy surdosé : à propos d’un cas mortel
  • Pauline Thiebot, Marie Allard, Khaled Boukerma, Brigitte Delhotal, Pascal Houze, Bruno Megarbane, Laurence Labat
| Article suivant Article suivant
  • Les poisons dans l’œuvre d’Alexandre Dumas père : fiction ou réalité ?
  • Morgane Sladeczec, Magali Labadie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.