Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effect of an intensified training period on well-being indices, recovery and psychological aspects in professional soccer players - 21/11/20

Effet d’une période d’entraînement intensifiée sur les indices de bien-être, la récupération et les aspects psychologiques chez des footballeurs professionnels

Doi : 10.1016/j.erap.2020.100603 
O. Selmi a, b, , I. Ouergui a, J. Castellano c, D. Levitt d, e, A. Bouassida a
a Laboratory: sport sciences, health and movement, higher institute of sport and physical education, Kef, university of Jendouba, Tunisia 
b High institute of sports and physical education, Ksar Said, university of Manouba, Tunis, Tunisia 
c Faculty of physical activity and sport sciences, university of the Basque country, (UPV/EHU), Vitoria-Gasteiz, Spain 
d Applied Physiology Laboratory, Department of Kinesiology, Health Promotion, and Recreation, University of North Texas, Denton, TX, USA 
e Department of Physiology, School of Medicine, Louisiana State University Health Sciences Center, New Orleans, LA, USA 

Corresponding author. Higher Institute of Sport and Physical Education, Kef, University of Jendouba, Kef, Tunisia.Higher Institute of Sport and Physical Education, Kef, University of JendoubaKefTunisia
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 21 November 2020

Abstract

Introduction

Intensified training periods (IT) are associated with fatigue increase and psychological variations.

Objective

This investigation aimed to examine the perceived well-being, recovery quality and psychological responses during an IT.

Methods

Fifteen professional soccer players (mean±SD: age: 24±1 years, body mass: 71.3±15.1kg, height: 178.0±6.1cm) completed a 6-week training program consisting of 2weeks of basic training (BT) and 4weeks of IT. They were tested before (T1) and after (T2) the IT. Training load (TL) perception, strain and monotony were measured by the session-RPE method. Well-being indices (sleep quality, fatigue level, stress and delayed-onset muscular soreness [DOMS]) and total quality recovery (TQR) were recorded before each training session. The profile of mood states (POMS) and the Ottowa mental skills assessment tool (OMSAT)-3 were conducted before and after IT.

Results

No significant difference was found after IT in OMSAT-3 scores (p>0.05). TL, monotony and strain increased during IT (p<0.001). Moreover, well-being indices (stress, sleep quality, fatigue level and DOMS) increased (p<0.001) and TQR decreased (p<0.001) during IT. The IT increased total mood disturbance (TMD, p<0.001), tension (p<0.05) and fatigue (p<0.01) and decreased vigor (p<0.001). Significant relationships were found between TL and Hooper Index (HI), TQR and TMD (r=0.58, 0.65, −0.57, respectively; all p<0.05).

Conclusion

The findings of this investigation suggested that mental ability was not sensitive to fatigue caused by training load intensification. However, perceived well-being, recovery state and mood were found to be sensitive measures and may provide coaches with information about wellness and psychological state of soccer players during IT.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Une période d’entraînement intensifiée (EI) est associée à l’augmentation de la fatigue et à des variations psychologiques.

Objectif

Cette étude avait pour objectif d’étudier le bien-être perçu, la qualité de la récupération et les réponses psychologiques au cours de l’EI.

Méthodes

Quinze footballeurs professionnels (moyenne±ET : âge: 24±1 ans, taille : 178±6cm, masse corporelle : 71,3±15,1kg) ont complété un programme d’entraînement de 6 semaines consistant en deux semaines d’entraînement général et quatre semaines d’EI. Ils ont été testés avant (T1) et après (T2) l’EI. La perception de la charge d’entraînement (TL), de la monotonie et de la contrainte ont été mesurées pour chaque session en utilisant la méthode RPE. Des indices de bien-être (qualité du sommeil, stress, niveau de fatigue et apparition retardée des douleurs musculaires [DOMS]) et de la qualité totale de la récupération (TQR) ont été enregistrés avant chaque séance d’entraînement. Le profil de l’état d’humeur (POMS) et le « Ottowa Mental Skills Assessment Tool » (OMSAT-3) ont été utilisés avant et après l’EI.

Résultats

Aucune différence significative n’a été observée après l’EI pour les scores du OMSAT-3 (p>0,05). La perception de la charge d’entraînement, de la monotonie et de la contrainte ont été augmentées au cours de l’EI (p<0,001). De plus, les indices de bien-être (qualité du sommeil, stress, niveau de fatigue et DOMS) ont été augmentés (p<0,001) et le TQR a été diminué (p<0,001) au cours de l’EI. L’EI a provoqué une augmentation significative de la perturbation totale de l’humeur (TMD) (p<0,001), de l’anxiété (p<0,05), de la fatigue (p<0,01), et une réduction significative de la vigueur (p<0,001). TQR et TMD (r=0,58, 0,65, −0,57, tous p<0,05, respectivement).

Conclusion

Les résultats de cette étude suggèrent que les capacités mentales n’étaient pas sensibles à la fatigue causée par l’intensification des charges d’entraînement. Tandis que le bien-être perçu, l’état de récupération et l’humeur se sont révélés être des mesures sensibles pouvant fournir aux entraîneurs des informations sur le bien-être et l’état psychologique des footballeurs pendant les périodes d’entraînement intensifiées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Players, Psychometric, Subjective method, Overreaching, Wellness

Mots clés : Joueurs, Psychométrie, Méthode subjective, Fatigue, Bien-être


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.