Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hormonothérapie féminisante chez les femmes transgenres - 22/11/20

Gender-affirming hormone therapy in transwomen

Doi : 10.1016/j.lpmfor.2020.10.030 
Nicolaï Johnson 1, , 2 , Nathalie Chabbert-Buffet 1
1 AP–HP, hôpital Tenon, Sorbonne université, service de gynécologie obstétrique, médecine de la reproduction, 75020 Paris, France 
2 Institut Alfred-Fournier, 75014 Paris, France 

Nicolaï Johnson, AP–HP, hôpital Tenon, Sorbonne université, service de gynécologie obstétrique, médecine de la reproduction, 75020 Paris, France.AP–HP, hôpital Tenon, Sorbonne université, service de gynécologie obstétrique, médecine de la reproductionParis75020France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 22 November 2020

Résumé

Les mouvements de lutte et de libération sociale depuis les années 1960 ont permis très progressivement aux communautés LGBTQI+ d’accéder à une prise en charge médicale adaptée à leurs besoins spécifiques. Aujourd’hui encore, la prise en charge médicale des personnes transgenre pâtit d’une insuffisance d’offre de soins et de formation des soignants. La mise en œuvre d’une hormonothérapie est souvent souhaitée par les personnes transgenres et il est nécessaire qu’un médecin (endocrinologue, gynécologue, médecin généraliste, etc.) sache l’instaurer et la suivre tout au long du parcours de transition, puis au-delà. Les thérapeutiques sont complexes, avant puis après une éventuelle réassignation chirurgicale. Nous aborderons ici le traitement hormonal féminisant (THF) chez les femmes transgenres adultes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Since the late 1960s, protest and liberation movements have gradually enabled LGBTQI+ communities to access medical care adapted to their specific needs. However, medical care for transgender patients is still characterized by an insufficient availability of healthcare services, as well as poor provider education and training. Gender-affirming hormone therapy (GAHT) is often required by transgender patients, and physicians including endocrinologists, general practitioners, and others should be trained to initiate and monitor these treatments throughout the transition process, and beyond. These treatments are complex, both leading up to and after gender-affirming surgery. This article will address the specific issues surrounding GAHT in adult transgender women.

Glossaire

a-GnRH : agonistes du GnRH
CM : cancer mammaire
CPA : acétate de cyprotérone
DMO : densité minérale osseuse
E : 17 bêta-œstradiol
FT : femmes trans
THF : traitement hormonal féminisant
P : progestérone
PT : personnes transgenres
RCV : risquez cardiovasculaire
TAN : traitements anti-androgéniques
THF : traitement hormonal féminisant

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.