Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lorsque le dépistage nutritionnel est confié au patient : une étude prospective observationnelle au sein d’un hôpital universitaire belge - 22/11/20

When the nutritionnal screening is entrusted to the patient: A prospective observational study in a belgian university hospital

Doi : 10.1016/j.nupar.2020.10.002 
Thomas Delattre a , Céline Michel b, c , Dominique Noël b , Virginie Vanesse a , Dominique Lacrosse d,
a Service alimentation et diététique, CHU UCL Namur, avenue Gaston-Therasse 1, 5530 Yvoir, Belgique 
b Unité transversale nutrition, CHU UCL Namur, avenue Gaston-Therasse 1, 5530 Yvoir, Belgique 
c Service de pharmacie clinique, CHU UCL Namur, avenue Gaston-Therasse 1, 5530 Yvoir, Belgique 
d Service anesthésie-réanimation, CHU UCL Namur, avenue Gaston-Therasse 1, 5530 Yvoir, Belgique 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 22 November 2020

Résumé

Objectif

La dénutrition est un problème majeur dans la prise en charge du patient. Le dépistage nutritionnel, prérequis essentiel, est souvent insuffisamment réalisé pour diverses raisons : manque de temps, de ressources humaines… Une étude prospective observationnelle monocentrique a été menée durant neuf semaines afin de valider l’hypothèse qu’il était possible de faire participer le patient en lui demandant de fournir seul les informations nécessaires à l’établissement d’un diagnostic nutritionnel dans les 48heures de son admission.

Méthode

Le patient complétait à l’admission un document reprenant les données nutritionnelles nécessaires à l’établissement du diagnostic nutritionnel. Ensuite, le même questionnaire était réalisé par le diététicien de l’équipe investigatrice qui établissait le diagnostic nutritionnel à la fois sur base des éléments transmis par le patient (diagnostic patient) et sur base de ses données (diagnostic diététicien). La corrélation entre ces deux diagnostics a été analysée par le kappa de Cohen et le kappa quadratique.

Résultats

Le document fut complété par 281 patients ; 167 furent confrontés à celui réalisé par le diététicien. Sur base des questionnaires patients, un diagnostic fut possible pour 158 des 167 questionnaires. Le kappa de Cohen et le kappa quadratique étaient respectivement de 0,74 et 0,84. En ce qui concerne le délai du dépistage, 162 de ces 167 patients ont remis leur questionnaire dans les 48heures de l’admission.

Conclusion

Ce travail valide l’hypothèse de faire du patient l’acteur principal d’un dépistage nutritionnel de qualité et disponible dans les 48heures de l’admission.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Undernutrition is a major problem when you have to take in charge a patient. Nutritional screening, essential prerequisite, is insufficiently done for various reasons: lack of time, lack of human resources… A prospective observational monocentric study has been conducted during nine weeks to validate the hypothesis that it was possible to empower the patient by asking him/her to provide the information needed to establish a nutritional diagnosis within 48hours of admission.

Method

On admission, the patient completed a document containing the nutritional data needed to establish the nutritional diagnosis. Then, the same survey was conducted by the dietician of the investigative team who made the nutritional diagnosis based on both the elements shared by the patient (patient's diagnosis) and the ones of his own data (dietician's diagnosis). The correlation between these two diagnosis has been analyzed by Cohen's kappa and the quadratic kappa.

Results

281 patients filled in the document; 167 documents were compared to the one made by the dietician. Based on the patients’ forms, a diagnosis was possible for 158 out of 167 questionnaires. The Cohen's kappa and quadratic kappa were respectively of 0,74 and 0,84. As far as the timing of the screening is concerned, 162 of these 167 patients submitted their questionnaires within 48hours of the admission.

Conclusion

This study validates the hypothesis of making the patient the main actor of a qualitative nutritional screening and available within 48hours of admission.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dépistage dénutrition, Autonomisation patient

Keywords : Undernutrition screening, Patient empowerment


Plan


© 2020  Société francophone nutrition clinique et métabolisme (SFNCM). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.