Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lupus érythémateux et atteinte unguéale : étude rétrospective sur 14 patients - 03/12/20

Ungual lesions in lupus erythematosus: A retrospective study of 14 patients

Doi : 10.1016/j.annder.2020.06.015 
C. Wagner a, F. Chasset b, C. Francès b, D. Lipsker a,
a Clinique dermatologique, université de Strasbourg, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg, France 
b Service de dermatologie et allergologie, faculté de médecine Sorbonne université, Sorbonne université, hôpital Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris cedex 20, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les anomalies unguéales dans le lupus érythémateux (LE) sont peu étudiées. L’objectif de cette étude était de rapporter les anomalies unguéales observées chez des malades lupiques.

Matériel et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective descriptive multicentrique en recueillant les données médicales et les photographies de patients atteints de LE avec atteinte unguéale associée au sein des services de dermatologie des hôpitaux universitaires de Strasbourg et de l’hôpital Tenon à Paris.

Résultats

Quatorze malades lupiques avec atteinte unguéale étaient inclus, dont 86 % de femmes, d’âge médian 38 ans (28–78 ans). Tous les patients avaient un LE cutané associé, isolé pour 3 (21 %) d’entre eux, dans le cadre d’un LE systémique (LES) pour les 11 autres (79 %). Les atteintes unguéales et péri-unguéales les plus observées étaient une accentuation du relief longitudinal (12 patients, 86 %), une onycholyse, des altérations cuticulaires (8 patients chacune, 57 %), un ptérygion ventral±dorsal (7 patients, 50 %), une mélanonychie, une onychoschizie et une hyperkératose sous-unguéale (5 patients chacune, 36 %). Parmi les patients avec ptérygion et onychoschizie, respectivement 6 (86 %) et 5 (100 %) avaient un LE cutané discoïde et 6 (86 %) et 4 (80 %) une atteinte multisystémique.

Discussion

Aucune atteinte unguéale ne semble permettre d’établir spécifiquement un diagnostic de LE. En effet, ces atteintes peuvent survenir en dehors du LE, notamment dans d’autres collagénoses. Leur diagnostic est toutefois important, car certaines de ces anomalies comme le ptérygion peuvent entraîner des dystrophies unguéales parfois sévères avec des conséquences fonctionnelles non négligeables. Dans notre étude, la présence d’un ptérygion et d’une onychoschizie semble être associée au LE cutané discoïde avec atteinte multisystémique. La co-existence de lésions cutanées péri-unguéales spécifiques de LE ou d’une atteinte multisystémique ne permet pas, en l’absence d’examen histologique ou en immunofluorescence directe, de différencier une atteinte unguéale primitivement lupique ou post-inflammatoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

There are few studies focusing on ungual lesions in patients with lupus erythematosus (LE). The aim of this study is to describe our experience with ungual lesions in LE patients.

Materials and methods

A multicentric retrospective descriptive study was performed at the dermatology departments of the university hospitals in Strasbourg and at the Tenon hospital in Paris and involved reviewing the medical records and photographs of patients with ungual lesions.

Results

Fourteen patients were included: 12 (86 %) were women with a median age of 38 years (28–78 years). All patients had cutaneous LE presenting as follows: 3 isolated forms (21 %), and associated with systemic LE (LES) for remaining 11 patients (79 %). The most frequent ungual or peri-ungual lesions were longitudinal ridging (12 patients, 86 %), onycholysis and cuticular alterations (8 patients each, 57 %), pterygium (7 patients, 50 %), melanonychia, onychoschizia and subungual hyperkeratosis (5 patients with each, 36 %). Among patients with pterygium and onychoschizia, respectively 6 (86 %) and 5 (100 %) presented the discoid LE subtype, while respectively 6 (86 %) and 4 (80 %) had multisystemic involvement.

Discussion

Ungual lesions do not appear specific and do not in themselves allow diagnosis of LE. They can in fact occur in other diseases such as connective tissue disorders. However, their diagnosis is important because certain of them, such as pterygium, can lead to severe ungual dystrophia, with functional consequences. In our study, pterygium and onychoschizia appeared to be associated with cutaneous discoid lupus erythematosus and multisystemic involvement. The coexistence of peri-ungual lesions related to cutaneous lupus erythematosus and/or multisystemic involvement does not out differentiation of lupus ungual lesions and post-inflammatory lesions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ongle, Lupus érythémateux, Accentuation du relief longitudinal, Ptérygion, Onychoschizie

Keywords : Nail, Lupus erythematosus, Longitudinal ridging, Pterygium, Onychoschizia


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 12

P. 823-832 - décembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Acide tranexamique oral dans le traitement du lichen pigmentogène
  • L. Zenjari, F.Z. Elfetoiki, F. Hali, H. Skalli, S. Chiheb
| Article suivant Article suivant
  • Hypodermite sous inhibiteur de BRAF et/ou inhibiteur de MEK : revue de la littérature à partir d’une nouvelle observation
  • M. Piroth, C. Frénard, J. Eugène-Lamer, B. Dreno, G. Quéreux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.