Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quels examens devraient être réalisés lors d’une suspicion d’allergie aux bêta-lactamines chez l’enfant ? - 04/12/20

Which assessment should be made for children with a suspicion of allergy to beta-lactams in children?

Doi : 10.1016/j.reval.2020.10.004 
M. Thimmesch , K. El Abd
 Centre pédiatrique d’allergologie, CHC Clinique du MontLégia, 4000 Liège, Belgique 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 04 December 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectif

Évaluer une prise en charge simplifiée d’une suspicion d’allergie aux bêtalactamines prises par voie orale chez l’enfant.

Méthode

Nous avons réalisé une étude rétrospective basée sur des données collectées prospectivement entre février 2016 et mars 2019. Tous les patients ont bénéficié d’un prick-test et d’un dosage des IgE spécifiques. Un test de provocation orale (TPO) d’une durée de 3jours a ensuite été réalisé chez les enfants rapportant des réactions bénignes et/ou non immédiates. Les intradermoréactions (IDR) n’ont été réalisées que lorsque la réaction était sévère ou après un TPO positif. Les patients considérés comme non allergiques ont été contactés un an plus tard pour déterminer s’ils avaient repris et toléré l’antibiotique depuis le bilan.

Résultats

Cent vingt cinq patients de moins de 17 ans ont été inclus dans l’étude, et un TPO a été réalisé chez 124 patients. Le prick-test n’a été positif que chez un seul patient qui rapportait une réaction anaphylactique de grade 2 et tous les dosages d’IgE sériques spécifiques se sont révélés négatifs. Des IDR ont été effectuées chez 7 patients, dont seulement 2 ont réagi. Le TPO a été positif pendant ou dans les heures suivant le TPO chez 2 patients. Cent dix-sept patients considérés comme non allergiques ont été contactés 1 an plus tard, dont 56 avaient repris l’antibiotique, et dont 4 rapportaient une récidive d’éruption. Sur ces 4 patients, 3 ont repris le même antibiotique par la suite et l’ont bien toléré.

Conclusion

De nombreux enfants présentent une suspicion d’allergie aux bêtalactamines. Cependant, cette allergie est très souvent réfutée après un TPO. Les IDR ne devraient être réalisées que dans certaines situations à risque élevé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective of the study

To evaluate a simplified management for suspected allergy to oral beta-lactams in children.

Methods

We carried out a retrospective study based on data collected prospectively from February 2016 to March 2019. Prick-tests and specific IgE determinations were performed in all children. Subsequently, a 3-day oral challenge test (OCT) was performed in children reporting benign and/or delayed reactions. Intradermal tests (IDT) were performed only when the reaction was severe or after a positive OCT. Subsequently, the patient was recalled one year later to determine if he had taken again and tolerated the drug since the work-up.

Results

One hundred and twenty five patients younger than 17 years were included in the study, 124 of whom completed an OCT. The prick-test was positive in one child only with a grade 2 anaphylactic reaction and the specific IgE determinations were all negative. IDT were performed in 7 children, but were positive in only 2 patients. OCT was positive during or within a few hours of the test in only 2 patients. One hundred and seventeen patients diagnosed non allergic to beta-lactams were recalled 1 year later. Fifty-six had taken again the antibiotic, 4 of whom reported a relapse of eruption. However, 3 of these 4 patients tolerated a subsequent treatment with the suspected beta-lactam.

Conclusion

Beta-lactam allergy is suspected in numerous children. However, this allergy is rarely confirmed after OCT. IDT should be performed only in some cases with higher risk.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Allergie aux bêtalactamines, Enfant, Intradermoréaction, Test de provocation

Keywords : Beta-lactams allergy, Children, Intradermal test, Drug challenge/provocation test


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.