Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle des lymphocytes T résidents mémoires dans la physiopathologie des eczémas allergiques de contact - 05/12/20

Contribution of tissue-resident memory T cells in the pathophysiology of allergic contact dermatitis

Doi : 10.1016/j.reval.2020.10.003 
M.-A. Lefevre a, , J.-F. Nicolas a, b, M. Vocanson a, A. Nosbaum a, b
a Inserm, U1111, CNRS, UMR 5308, Centre international de recherche en infectiologie (CIRI), Team Immunology of Skin Allergy and Vaccination, université Lyon, université de Lyon 1, École normale supérieure de Lyon, Lyon, France 
b Service d’allergologie et d’immunologie clinique, université de Lyon, centre hospitalier Lyon-Sud, 69310 Pierre-Bénite, France 

Auteur correspondant. Centre international de recherche en infectiologie (CIRI), 21, avenue Tony-Garnier, 69007 Lyon, France.Centre international de recherche en infectiologie (CIRI)21, avenue Tony-GarnierLyon69007France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 05 December 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

L’eczéma de contact allergique (ECA) est une dermatose inflammatoire fréquente. Il se définit comme une réaction d’hypersensibilité retardée induite suite au recrutement dans la peau de lymphocytes T (LT) spécifiques d’antigènes chez des individus préalablement sensibilisés. Les lésions d’eczéma ont tendance se développer sur des zones préalablement atteintes et à s’aggraver au fil du temps. Cette observation clinique a conduit à s’interroger sur la contribution des lymphocytes T résidents mémoires (TRM) aux récidives et à la sévérité de l’ECA. Les TRM sont des LT mémoires qui persistent à long terme dans les tissus périphériques tels que la peau sans recirculer dans l’organisme. Bien que ces cellules assurent une surveillance immunitaire efficace contre les pathogènes, elles peuvent également participer au développement et à l’aggravation de nombreuses maladies inflammatoires comme les allergies cutanées. Des travaux récents ont ainsi mis en évidence le rôle majeur des TRM dans la physiopathologie de l’ECA, en faisant une cible thérapeutique potentielle. Cette revue se propose donc de décrire les caractéristiques générales des TRM et leur contribution dans l’ECA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Allergic contact dermatitis (ACD) is a common skin inflammatory disease. ACD is the prototype of a delayed-type hypersensitivity reaction. It is induced by the recruitment into the skin of antigen-specific T lymphocytes (LT) in sensitized individuals. ACD lesions tend to recur in the same location and to worsen over time. This clinical observation raised questions about the contribution of skin-resident memory T cells (TRM) to the ACD chronicity and severity. TRM are non-recirculating memory T cells that persist long term in epithelial barrier tissues, including the skin. Although these cells provide rapid immune protection against pathogens, they can also contribute to numerous human inflammatory diseases including skin allergy. Recent works highlighted the involvement of TRM in the pathophysiology of ACD, suggesting these cells could be potential therapeutic target. This review will discuss both the biologic and clinical characteristics of resident memory T cells, exploring how these cells contribute to ACD development.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Eczéma de contact allergique, Lymphocyte T résident mémoire, Physiopathologie

Keywords : Allergic contact dermatitis, Resident memory T cells, Pathophysiology


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.