Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Dysnatrémies - 14/12/20

[25-100-A-21]  - Doi : 10.1016/S1959-5182(20)85422-1 
M. Andronikof  : Chef de service
 Service des urgences adultes, Hôpital Antoine-Béclère, AP-HP, Université Paris-Saclay, 157, rue de la Porte de Trivaux, 92140 Clamart, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La concentration de sodium, la natrémie, reflète la tonicité du milieu intérieur indiquée par la formule : tonicité = 2 × [Na] + glycémie en mmoles/l. La tonicité est égale de part et d'autre de la membrane cellulaire. Une dysnatrémie est par définition une modification de la concentration de sodium plasmatique. En hypernatrémie, il existe obligatoirement une hypertonie et donc une déshydratation de la cellule. Le traitement visera à apporter de l'eau dans la cellule (un liquide hypotonique). En hyponatrémie, il existe le plus souvent une hypotonie (sauf existence d'une hyperglycémie ou d'un trou osmolaire). En hypotonie, il existe obligatoirement un œdème cellulaire et le traitement visera à faire sortir l'eau de la cellule. Le type de traitement doit prendre en considération la vitesse de correction recherchée selon le contexte clinique. La classification pertinente aux urgences de l'hyponatrémie ne comprend que deux volets : l'hyponatrémie qu'il faut corriger rapidement de quelques mmoles et celle qu'on doit corriger lentement. Dans tous les cas, la correction ne devrait pas dépasser 10 mmoles par 24 heures. Nous mettons en perspectives les principales recommandations internationales et proposons une conduite à tenir synthétique de l'hyponatrémie comme de l'hypernatrémie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Dysnatrémie, Hypernatrémie, Hyponatrémie, Physiopathologie, Traitement, Sel hypertonique, Urée


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Troubles acidobasiques
  • M. Andronikof
| Article suivant Article suivant
  • Dyskaliémies
  • M. Andronikof

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.