Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traumatisme chez la femme enceinte - 14/12/20

[5-049-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0335(20)50213-5 
E. Raimond, R. Gabriel
 Service de gynécologie obstétrique, Maternité Alix-de-Champagne, Hôpital Maison-Blanche, CHU de Reims, Université de Reims-Champagne-Ardenne, 45, rue Cognacq-Jay, 51092 Reims cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les traumatismes sont la première cause de décès pendant la grossesse. Les complications obstétricales sont dominées par l'hématome rétroplacentaire. Le risque obstétrical augmente avec la gravité des lésions maternelles. Il est proche de 0 dans les traumatismes mineurs où la mère ne souffre que de contusions superficielles. Dans les traumatismes modérés et sévères, il est maximal au décours du traumatisme mais un surrisque d'hématome rétroplacentaire persiste même à distance. Le bilan obstétrical de base comporte un examen clinique, un enregistrement cardiotocographique d'au moins quatre heures, une échographie fœtale, un bilan biologique de routine incluant l'étude de la coagulation et le dosage du fibrinogène et, chez les femmes rhésus négatif, un test de Kleihauer et l'administration systématique d'immunoglobulines anti-D. L'association d'un examen clinique normal et d'un enregistrement cardiotocographique normal a une valeur prédictive négative de 100 % pour éliminer une complication obstétricale grave. Dans les traumatismes mineurs, un bilan normal autorise le retour à domicile après quatre heures. Si le bilan initial est non rassurant, une surveillance de 24 heures en milieu hospitalier est recommandée à partir de 23 semaines d'aménorrhée. Dans les traumatismes sévères après 20 semaines d'aménorrhée, il est recommandé que la femme soit placée en décubitus latéral gauche pour favoriser le débit cardiaque. Si l'évaluation initiale montre des signes d'accouchement imminent ou des signes imposant une césarienne immédiate, la naissance doit avoir lieu dans l'établissement ayant reçu la femme en premier et le transfert vers un service adapté au traumatisme est organisé en post-partum immédiat. En cas d'arrêt cardiaque, le débit obtenu lors d'un massage cardiaque externe en décubitus dorsal correspondrait à seulement 10 % du débit cardiaque habituel en cours de grossesse en raison de la compression exercée par l'utérus gravide sur la veine cave inférieure. Une césarienne sur place est recommandée en l'absence de pouls induit dans les quatre premières minutes de réanimation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Traumatisme (accident de la voie publique, chute, violences pendant la grossesse), Mortalité maternelle, Hématome rétroplacentaire, Violences domestiques, Hémorragie fœtomaternelle, Césarienne perimortem (césarienne pour sauvetage maternel)


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Addiction et grossesse
  • C. Lejeune
| Article suivant Article suivant
  • Cancers et grossesse
  • A. Chauveaud-Lambling

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.