Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact du confinement sur le suivi des immunothérapies orales alimentaires : étude multicentrique dans 3 centres d’Île-de-France - 18/12/20

Impact of confinement on the follow-up of oral immunotherapies: A multicentre study in the Île-de-France region

Doi : 10.1016/j.reval.2020.11.005 
C. Le-Thai a, T. Guiddir b, , R. Stern a, M. Smilov a, J.-C. Pigeot a, A. Merzouk a, C. Billard-Larue c, A.-C. de Menibus a, c, A. Nemni a
a Unité d’allergologie enfants-adultes, centre hospitalier intercommunal Robert-Ballanger, boulevard Robert-Ballanger, 93600 Aulnay-sous-Bois, France 
b Service de pédiatrie générale, centre hospitalier universitaire Bicêtre, 78, avenue du Général-Leclerc, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Unité d’allergologie enfants-adultes, grand hôpital de l’Est Francilien – site de Meaux, 6, rue Saint-Fiacre, 77100 Meaux, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 18 December 2020

Résumé

But de l’étude

Plusieurs études ont confirmé l’impact du confinement sur la population, entraînant une rupture de soins, des effets somatiques et psychologiques. Notre étude s’intéresse aux effets indésirables et aux problèmes d’observance au cours d’immunothérapie orale (ITO) alimentaires pendant le confinement.

Patients et méthodes

Au total, 132 patients, majoritairement des enfants (95 %), avec un antécédent atopique (60 %) suivis pour une ITO ont été inclus dans 3 centres d’allergologie en Île-de-France, pendant le confinement lié à la pandémie SARS-Cov-2 du 16/03 au 11/05/20. Les aliments des ITO étaient principalement l’arachide (38 %), le lait de vache (24 %), la noisette (14 %), l’œuf (9 %), la noix de cajou et la pistache (8 %).

Résultats

Des effets indésirables ont été retrouvés chez 13 patients soit 10 % des cas. Ces réactions étaient principalement de grade 1 et 2 selon la classification de Ring et Messmer. Trois patients ont présenté des réactions de grade 3 et six patients ont utilisé l’adrénaline au domicile. L’observance était correcte dans 81 % des cas sans aucun oubli. Trois patients ont augmenté leur dose quotidienne sans avis médical. Nous n’avons pas retrouvé de différence significative dans l’analyse en sous-groupe comparant des enfants appariés en âge suivis en ITO en 2019 et en 2020 sur la même période dans le même hôpital.

Conclusion

Il n’y a pas eu d’augmentation des effets indésirables au cours d’ITO pendant la période du confinement. L’éducation thérapeutique au cours de l’ITO est primordiale et participe à réduire la survenue d’effets indésirables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose of the study

Several studies have confirmed the impact of confinement on the population, resulting in disruption of care, somatic and psychological effects. Our study looks at adverse effects and problems of adherence to oral immunotherapy therapy (OIT) during this period.

Patients and methods

A total of 132 patients, mostly children (95%), with an atopic history (60%) followed for an OIT were included in 3 allergology centers in Île-de-France, during the period of confinement from 03/16 to 05/11/20. The main food allergens used for OIT were peanut (38%), cow's milk (24%), hazelnut (14%), egg (9%), cashew nut and pistachio nut (8%).

Results

Adverse effects were found in 13 patients or 10% of the cases. These reactions were mainly grade 1 and 2 according to the Ring and Messmer classification. Three patients had grade 3 reactions and six patients used epinephrine at home. Adherence was correct in 81% of cases with no omissions. Three patients increased their daily dose without medical advice. No significant difference was found in the subgroup analysis comparing age-matched children followed up in OIT in 2019 and 2020 over the same period in the same hospital.

Conclusion

There was no increase in adverse events in OIT during the confinement period. Therapeutic education during OIT is paramount and helps to reduce the occurrence of adverse events.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : COVID-19, Confinement, Immunothérapie orale, Allergie alimentaire, Effets indésirables, Éducation thérapeutique, Observance

Keywords : COVID-19, Confinement, Oral immunotherapy, Food allergy, Adverse events, Therapeutic education, Adherence


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.