Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Surveillance active du cancer de la prostate - 30/12/20

[18-560-A-29]  - Doi : 10.1016/S1762-0953(20)42415-X 
G. Ploussard a, , P. Mongiat-Artus b, F. Rozet c
a Service d'urologie, Clinique La Croix du Sud, 52b, chemin de Ribaute, 31130 Quint-Fonsegrives, France 
b Service d'urologie, CHU Saint-Louis, Assistance publique - Hôpitaux de Paris, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
c Service d'urologie, Institut mutualiste Montsouris, 42, boulevard Jourdan, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'augmentation de l'incidence du cancer de la prostate (CaP) au cours des dernières années s'est effectuée principalement aux dépens des CaP à faible risque évolutif. Le concept de surveillance active de ces CaP à faible risque de progression est progressivement apparu en même temps que le concept de surtraitement. La surveillance active est un traitement curatif ayant pour objectif de préserver la qualité de vie du patient, en reportant un traitement radical à une éventuelle progression, sans perte de chance de guérison. La surveillance active est basée sur un protocole strict de suivi du patient permettant de détecter à temps une éventuelle progression de la maladie vers un stade défavorable, permettant de proposer un traitement actif différé, sans prendre de risque oncologique pour le patient. Les résultats oncologiques de la surveillance active sont maintenant disponibles à long terme grâce à de larges séries prospectives et ont confirmé la sécurité carcinologique sous réserve d'un taux cumulé de traitement différé variant entre 20 et 50 % à cinq ans. La surveillance active est depuis plusieurs années intégrée aux recommandations des sociétés savantes (CC-AFU, EAU) comme traitement de référence pour les CaP à faible risque, et récemment comme option chez des patients sélectionnés ayant un cancer de risque intermédiaire. Les critères d'inclusion varient selon les études, notamment en termes de volume tumoral sur les biopsies. Le critère consensuel reste la présence d'un cancer de groupe ISUP 1. La réalisation systématique d'une imagerie par résonance magnétique avant biopsies, suivie de biopsies ciblées en cas de lésion, a permis de réduire le risque de reclassification et de traitement différé, améliorant ainsi la sécurité oncologique des patients éligibles. Les biomarqueurs, hormis la densité du prostate specific antigen, n'ont pas démontré d'intérêt majeur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cancer de la prostate, Surveillance active, Faible risque, Biopsies, IRM, Traitement différé


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cancer de la prostate : traitements
  • E. Xylinas, M. Peyromaure
| Article suivant Article suivant
  • Hormonoradiothérapie du cancer de la prostate : rationnel et indications
  • O. Chapet, C. Enachescu, D. Azria, F. Lorchel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.