Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Algies faciales - 07/01/21

[22-052-B-10]  - Doi : 10.1016/S2352-3999(20)42077-1 
N. Pham Dang a, b, , L. Devoize b, c, R. Dallel b, c, I. Barthélémy a, b
a Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, CHU de Clermont-Ferrand, 1, place Lucie-Aubrac, 63003 Clermont-Ferrand, France 
b Clermont Université, Université d'Auvergne, Inserm/UdA UMR 1107, Douleur trigéminale et migraine, 63000 Clermont-Ferrand, France 
c Service d'odotonlogie, CHU de Clermont-Ferrand, 1, place Lucie-Aubrac, 63003 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les algies faciales ou orofaciales sont fréquemment d'origine dentaire et relèvent de la prise en charge de chirurgiens maxillofaciaux, oraux ou dentistes. Néanmoins, devant la richesse et la complexité de l'innervation faciale, les douleurs peuvent être d'origine neurogène, vasculaire, musculosquelettique ou idiopathique. La sémiologie douloureuse est très riche et l'examen clinique doit être standardisé pour ne pas passer à côté d'un diagnostic de processus prolifératif malin, bénin ou infectieux. Le descriptif des symptômes qui amène au diagnostic de chaque pathologie (algie vasculaire de la face, syndrome d'Eagle, maladie de Horton, dysfonction de l'appareil musculosquelettique de l'articulation temporomandibulaire, douleur neuropathique, etc.) ainsi que leurs traitements sont très standardisés. Cependant, il existe des formes atypiques pour chaque pathologie, qui égarent le praticien. C'est pourquoi leur prise en charge fait souvent appel à des équipes multidisciplinaires impliquant, entre autres, les chirurgiens oraux, les oto-rhino-laryngologistes, les neurochirurgiens, les chirurgiens-dentistes, les médecins algologues, les neurochirurgiens, les psychiatres et les chirurgiens maxillofaciaux. De plus, les thérapeutiques utilisées, qu'elles soient médicales ou chirurgicales, ne sont pas toujours efficaces et peuvent avoir des effets secondaires importants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Algie faciale, Neuropathie trigéminale, Maladie de Horton, Pathologie de l'articulation temporomandibulaire, Névralgie du trijumeau, Stomatodynie


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anatomie du vieillissement craniofacial
  • C. Vacher
| Article suivant Article suivant
  • Dispositifs endobuccaux pour le traitement du syndrome d'apnée-hypopnée obstructif du sommeil
  • M. Amoric

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.