Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Allergie aux principales épices et graines comestibles - 09/01/21

Allergy to spices and edible seeds

Doi : 10.1016/j.reval.2020.12.001 
I. Jacques a, , E. Bradatan b
a Consultation de pneumologie pédiatrique, Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, 15 avenue Jean-JosephCrocq, 1020 Bruxelles, Belgique 
b Unité de pneumologie – allergologie pédiatrique, Centre Hospitalier Régional de Namur, 185 avenue Albert Ier, 5000 Namur, Belgique 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 09 January 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

L’exposition aux épices et aux graines est en augmentation dans nos régions. Leurs sources sont multiples et parfois cachées (aliments, boissons alcoolisées, cosmétiques, médicaments, nourriture pour animaux, dentifrices…). L’allergie à ces allergènes représente une cause rare d’allergie alimentaire. La sensibilisation se fait par ingestion, inhalation (des graines ou épices surtout dans les métiers à risque, ou des pollens d’armoise et de bouleau contenant des protéines homologues aux épices) ou par contact cutanéo-muqueux. Les manifestations d’allergie peuvent être IgE médiées ou retardées. Les allergènes identifiés appartiennent aux différentes familles protéiques. L’homologie de structure entre ces protéines allergisantes et d’autres allergènes augmente dans une même famille protéique et davantage encore dans une même famille botanique. Ceci explique les possibles réactions croisées entre graines et épices et d’autres aliments (fruits à coque, arachide, légumes), pollens de bouleau et d’armoise (syndrome pollen-aliment pour les épices) ou entre elles. Le diagnostic de l’allergie est difficile, compte tenu des sources multiples, de l’absence d’étiquetage obligatoire pour la plupart de ces allergènes, et des tests diagnostiques pas toujours contributifs (IgEs, tests cutanés à lecture immédiate et retardée). Il repose essentiellement sur une anamnèse évocatrice, suivie en cas de doute par un test de provocation orale. L’immunothérapie reste peu étudiée. Si le sésame et la moutarde sont les graines et épices allergisantes les plus impliquées et font partie de la liste des 14 allergènes d’étiquetage obligatoire en Union européenne, d’autres allergènes dangereux et de déclaration non encore obligatoire émergent comme les graines de sarrasin, d’où l’importance d’adapter cette liste.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Exposure to spices and seeds is increasing in our regions. Their sources are multiple and sometimes hidden (food, alcoholic beverages, cosmetics, medicines, pet food, toothpastes…). Allergy to these allergens is a rare cause of food allergy. Sensitization occurs by ingestion, inhalation (seeds or spices especially in high-risk professions, or mugwort and birch pollen containing proteins homologous to spices) or by mucocutaneous contact. Manifestations of allergy can be IgE mediated (any reaction even anaphylaxis) or delayed (hives and allergic contact dermatitis). The identified allergens belong to different protein families. The structural homology between these allergenic proteins and other allergens increases within the same protein family and even more so within the same botanical family, which explains the possible cross-reactions of seeds and spices with other foods (nuts, peanuts, vegetables) and birch and mugwort pollen (pollen-food syndrome for spices), but also those that can occur between seeds and spices or between different seeds and different spices. Diagnosis of allergy is difficult due to multiple sources, the lack of mandatory labeling for most of these allergens and diagnostic tests not always contributory (IgE, immediate and delayed allergy skin tests). It is especially based on an evocative anamnesis, followed in case of doubt by an oral provocation test. Immunotherapy remains little studied. If sesame and mustard are the most involved allergenic seeds and spices and are part of the list of 14 allergens with required labeling in the European Union, other dangerous allergens not yet subject to required declaration are emerging, such as buckwheat seeds, hence the importance of adapting this list.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Allergie alimentaire, Allergie aux épices, Allergie aux graines, Syndrome pollen-aliment, Sésame, Moutarde, Sarrasin, Allergènes moléculaires, Anaphylaxie, Allergènes émergents

Keywords : Food allergy, Spices allergy, Seeds allergy, Pollen-food syndromes, Sesame, Mustard, Buckwheat, Molecular allergens, Anaphylaxis, Emerging allergens


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.