Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une lutte toute particulière contre une menace d’effondrement psychique chez un patient en addiction aux stupéfiants et en soins palliatifs - 09/01/21

A most particular fight against the threat of psychological collapse in a drug-addicted patient in palliative care

Doi : 10.1016/j.medpal.2020.07.005 
Christelle Hervouet 1
 Groupe public hospitalier et médicosocial des Collines Vendéennes, 9, avenue du Maréchal-Leclerc, 85120 La Châtaigneraie, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 09 January 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Notre écoute nous porte à tenter de comprendre l’aventure originale d’un sujet. C’est parfois à travers des paradoxes qu’elle trouve sa voie. Daniel est un patient de 38 ans, éduqué par un père violent. En addiction aux stupéfiants depuis sa jeunesse, il ne questionne pas cette conduite. Musicien professionnel, il fera l’objet d’un licenciement. Il déclare être tombé malade d’avoir subi trop d’injustices. Le licenciement devenu évènement traumatique provoquera une effraction violente. Ici la perte d’objet apparaît comme un élément mortifère. Au bord de vaciller dans un processus de dépersonnalisation, la compréhension implacable de porter la mort en soi l’a conduit à renoncer « aux drogues dures » remplacées par les morphiniques dont il fait le même usage. Centrée sur un organe, la maladie grave œuvre à maintenir un investissement intense et singulier du corps et engendre une nouvelle unité entre psyché et soma. Notre pratique, parfois, ne vise pas la guérison d’une conduite addictive qui peut être en réalité au service du sujet. Il est possible de comprendre le processus addictif comme un dispositif pour survivre au sentiment de n’être rien. La relance du désir le conduisit à renouer avec la composition musicale et à sa remettre en mouvement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Because of their active listening practice, clinical psychologists are inclined to try to understand the life experience of a patient in all its diversity and reality. The paradoxes that emerge sometimes provide the key to a sound understanding. Daniel is a 38-year old patient who grew up with a violent father. He has been using drugs since his youth, and does not question such habit and behaviour. He was dismissed from his job as a professional musician and claims that he fell ill on account of the countless injustices he has suffered. His dismissal turned out to be a trauma that eventually resulted in personal space intrusion. In this particular case, the traumatic object loss appeared to be a form of death drive. He was on the verge of experiencing depersonalization disorder. When he realized that he had self-destructive behaviours, he gave up hard drugs, only to replace them by morphine derivatives. Any serious illness that focuses on a specific organ tends to take hold of your body intensely and singularly while generating new bonds between psyche and soma. Our clinical practice does not systematically aim to cure addiction, which may actually help the subject. It is possible to understand the addictive process as a survival strategy to fight off the feeling of being nothing. The revival of desire led Daniel to take up musical composition again and to move forward.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Toxicomanie, Cancer, Psychosomatique, Musique, Désir

Keywords : Drug addiction, Cancer, Psychosomatic, Music, Desire


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.