Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quel impact de la COVID-19 sur votre asthme ? - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.447 
C. Rolland 1, , G. Garcia 2, M. Sapène 3
1 Asthme & Allergies, Paris, France 
2 Asthme & Allergies, Antony, France 
3 Asthme & Allergies, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Suite aux plus de 8000 appels reçus au numéro vert d’Asthme & Allergies, nous avons souhaité : mesurer l’impact de la pandémie COVID-19 chez les asthmatiques : – sur leurs traitements – sur leur parcours/accès aux soins – au plan psychologique recueillir du verbatim.

Méthodes

Enquête en ligne via un questionnaire auto-administré entre le 01/05 et le 01/06/2020.

Résultats

Au total, 1118 asthmatiques ont répondu à l’enquête Les résultats confirment l’inquiétude et l’angoisse exprimées à travers les appels reçus : plus de 80 % des patients asthmatiques s’estiment plus à risque que le reste de la population vis-à-vis du COVID-19 et l’anxiété très forte, exprimée par 84 % d’entre eux, les a motivés à rechercher, de l’information validée, 63 % des patients interrogés ont cherché à contacter leur médecin pour avoir des informations sur le virus, les dangers par rapport à leur asthme et savoir s’ils devaient continuer à se traiter. Cette inquiétude a d’ailleurs été aggravée par le fait que 52 % des rendez-vous médicaux prévus ont été annulés. Malgré cela, les patients asthmatiques se sont responsabilisés par rapport à leur traitement puisque 82 % d’entre eux ont continué à prendre leur traitement de fond et 13 % l’ont repris après l’avoir arrêté, une fois rassurés sur le fait qu’ils pouvaient continuer à se traiter malgré l’épidémie. On note également un recours très nouveau à la téléconsultation chez 37 % des patients qui déclarent en avoir bénéficié alors que cette pratique était quasi-inexistante avant la crise. Soixante-quinze pour cent des répondants déclarent avoir ressenti des symptômes d’asthme pendant la pandémie. Ils ont fait preuve d’un grand degré d’autonomie car 70 % d’entre eux ont eu recours aux conseils figurant sur l’ordonnance remise par leur médecin décrivant la conduite à tenir en cas de crise. Ceci plaide en faveur d’une systématisation des plans d’actions personnalisés 8 % des patients asthmatiques ont déclaré avoir été infectés par le virus mais la confirmation par un test n’a été réalisée que dans de rares cas. Ceci mériterait une enquête épidémiologique spécifique sur la population des asthmatiques.

Conclusion

Les études montrant l’absence de sur-risque chez les asthmatiques ont surpris les pneumologues et il a fallu un certain temps pour que le message atteigne les patients. Il faut renforcer les relais pour que la population spécifique d’une maladie chronique soit rapidement informée des spécificités d’une situation sanitaire exceptionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 204 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Recours aux soins et prise en charge des patients asthmatiques aux urgences au cours de l’épidémie COVID-19 : enseignement pour la prochaine vague
  • S. Foulquier, E. Noel-Savina, L. Guilleminault, A. Didier, F. Balen
| Article suivant Article suivant
  • Contrôle de la maladie dans une cohorte de patients asthmatiques en période de pandémie
  • B. Larbani, A. Benkacimi, L. Mekhlouf, N. Yassa, N.E.H. Bendaoud, A.E. Benharkat, N. Remadna, E.B. Rezig, H. Zouane, S. Mahi-Taright

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.