Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du contrôle des asthmatiques selon leur profil spirométrique : à propos de 120 cas - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.173 
M. Nokra , S. Ait Batahar, L. Amro
 CHU Mohamed IV, Marrakech, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le contrôle de l’asthme se base sur des mesures objectives, cliniques, spirométriques et pharmacologiques. Il existe une corrélation entre le niveau de contrôle de la maladie asthmatique et les résultats des explorations fonctionnelles respiratoires.

Méthodes

Une étude rétrospective portant sur des patients asthmatiques suivis à la consultation d’allergologie au CHU Mohamed VI de Marrakech sur une période de 2 ans allant de janvier 2018 au janvier 2020. Les patients étaient divisés en 2 groupes : le groupe A celui des asthmatiques avec une spirométrie normale, le groupe B celui des asthmatiques qui présentaient des anomalies à la spirométrie.

Résultats

La moyenne d’âge dans le groupe A était de 43,5 ans avec prédominance féminine (73,8 %), contre une moyenne d’âge de 33 ans dans le groupe B avec prédominance féminine aussi (60,6 %), l’ancienneté de l’asthme était de 10,6 ans dans le groupe A, contre 14,3 ans dans le groupe B, un antécédent de rhinite et de conjonctivite est de 75,6 % dans le groupe A, identique à celui du groupe B qui est de 78,8 %. L’atopie familiale a été présente dans le groupe A et B (76,2 %, 78 % des cas) respectivement. La spirométrie dans le groupe A est normale, la spirométrie dans le groupe B a révélé chez tous les patients un trouble ventilatoire obstructif (TVO) : léger dans 48,9 des cas, modéré dans 15,6 % des cas, sévère dans 23 % des cas, et très sévère dans 12,5 % des cas. Le TVO était significativement réversible dans 78.2 % des cas. Le taux des asthmatiques contrôlés était de 76.1 % des cas dans le groupe A, contre 46,9 % des cas dans le groupe B, l’asthme était non-contrôle chez 9,6 % des patients dans le groupe A, contre 21,8 % dans le groupe B.

Conclusion

Nous insistons à travers cette étude sur le fait qu’une spirométrie normale ne peut éliminer le diagnostic d’asthme retenu à l’étape clinique. Elle s’avère plutôt nécessaire pour la surveillance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 88 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude nationale sur l’asthme non-contrôlé, les facteurs de non-contrôle et de risque d’exacerbation : résultats de l’étude AIR
  • Y. Martinat, P. Clerson, P. Maigret
| Article suivant Article suivant
  • Rôle du tabac dans le non-contrôle de l’asthme
  • H. Arfaoui, S. Aidou, H. Jabri, W. El Khettabi, H. Afif

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.