Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypertension artérielle maligne - 11/01/21

[11-301-K-20]  - Doi : 10.1016/S1166-4568(20)66867-X 
A. Lorthioir , A.-M. Madjalian, L. Amar, M. Azizi
 Unité d'hypertension artérielle, Département médico-universitaire CARTE, Hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'hypertension artérielle (HTA) maligne est une urgence hypertensive caractérisée par l'association d'une pression artérielle élevée à une rétinopathie avancée (hémorragies en flammèches, nodules cotonneux, œdème papillaire). C'est une situation rare, qui ne doit pas être confondue avec les situations plus fréquentes que sont les HTA de grade 3 isolées, ou les autres urgences hypertensives, cardiovasculaires ou neurologiques principalement, qui ne partagent ni la même physiopathologie, ni la même prise en charge. L'HTA maligne est marquée classiquement par une activation majeure du système rénine-angiotensine parfois associée à de la microangiopathie thrombotique. Dans les formes les plus sévères, l'HTA maligne se complique d'encéphalopathie hypertensive pouvant évoluer jusqu'au syndrome d'encéphalopathie postérieur réversible et d'insuffisance rénale sévère (néphro-angio-sclérose maligne). Ces atteintes d'organes multiples justifient l'émergence d'un nouveau concept HTA-MOD (multi-organ damage) censé définir plus exactement la réalité de l'HTA maligne au xxie siècle. La prise en charge repose sur l'hospitalisation en milieu spécialisé avec instauration d'un traitement antihypertenseur intraveineux permettant de faire baisser la pression artérielle dès les premières heures, associé à une réhydratation intraveineuse. Secondairement, l'introduction d'inhibiteur de l'enzyme de conversion, à dose faible et progressivement croissante, permet d'obtenir le contrôle de la pression artérielle. Une enquête étiologique complète doit être réalisée dès la prise en charge, à la recherche d'une cause rénale, rénovasculaire, endocrine, médicamenteuse ou toxique. Cependant, le plus fréquemment il s'agit d'HTA essentielle non connue ou non traitée. Le suivi de ces patients est important car leur pronostic cardiovasculaire et rénal, bien que nettement amélioré depuis les premières descriptions de la maladie, reste moins bon que celui des autres patients hypertendus. Dans les années qui viennent, de nombreux travaux réalisés dans le cadre du registre français de l'HTA maligne (HAMA), coordonné par la Société française d'hypertension artérielle, devraient permettre de préciser les critères diagnostiques de cette maladie, son pronostic et sa physiopathologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypertension artérielle, Urgence hypertensive, Néphro-angio-sclérose maligne, Rétinopathie hypertensive


Plan


 L'annexe indiquée dans ce PDF est présente dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle et sport
  • L. Uzan, J.-F. Toussaint
| Article suivant Article suivant
  • Hypertension artérielle et troubles du rythme
  • L. Champ-Rigot, J. Alexandre, P. Milliez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.