Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie de Parkinson à début tardif - 16/01/21

Late-onset Parkinson's disease

Doi : 10.1016/j.npg.2020.10.005 
B. Oquendo, C. Lafuente-Lafuente, J. Belmin
 Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière-Charles Foix et Sorbonne Université (Paris 6), Ivry-sur-Seine, France 

Auteur correspondant. Service de Gériatrie, Hôpital Charles Foix, 7, avenue de la République, 94200 Ivry-sur-Seine, France.Service de Gériatrie, Hôpital Charles Foix7, avenue de la RépubliqueIvry-sur-Seine94200France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 16 January 2021

Résumé

La prévalence de la maladie de Parkinson est d’environ 1 % chez les sujets âgés de plus de 65 ans et de 4 % chez les plus de 80 ans. La maladie de Parkinson est responsable d’un handicap grave après 10 à 15 ans de progression. La plupart des patients atteints de maladie de Parkinson vus en gériatrie ont une maladie de Parkinson à début tardif (ayant débuté après l’âge de 60 ans) et ayant une longue évolution. Les symptômes augmentent à mesure que la maladie progresse dont les symptômes cardinaux (tremblement de repos, bradykinésie, rigidité, instabilité posturale). La réponse à la L-dopa devient moins bonne au fil du temps. Comment détecter et prendre en charge ces patients âgés parkinsoniens ? Le diagnostic demeure essentiel avec ses trois étapes : mettre en évidence le syndrome parkinsonien, éliminer les diagnostics différentiels et y ajouter d’autres éléments positifs (asymétries persistantes, symptômes cardinaux, réponse à la L-dopa). La iatrogénie, en particulier avec les neuroleptiques, et la démence à corps de Lewy sont des diagnostics différentiels importants. L’évolution tardive de la maladie comprend des troubles de la démarche et une éventuelle atteinte cognitive. Les symptômes dysautonomiques sont dominés par l’hypotension orthostatique et la constipation. Les fluctuations et la dyskinésie motrice sont très fréquentes et restent un défi pour le traitement. Le traitement pharmacologique repose sur la L-dopa, et le recours aux autres molécules disponibles est basé sur une évaluation fine de la balance bénéfice-risque. Enfin, le traitement non pharmacologique nécessite de la réadaptation et la prise en charge de la perte d’autonomie. La neurochirurgie fonctionnelle n’est pas indiquée dans cette population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The prevalence of Parkinson's disease is about 1% among people over 65 years of age, and 4% among people over 80 years of age. Parkinson's disease causes severe disability after 10 to 15 years of progression. Most patients with Parkinson's disease seen in geriatrics have a disease with a long progression. The symptoms increase as the disease progresses, including cardinal symptoms (resting tremor, bradykinesia, stiffness, postural instability). The response to L-Dopa becomes poorer over time. How can these elderly Parkinson's patients be detected and managed? Diagnosis remains essential. It comprises three stages: evidencing Parkinson's syndrome, eliminating differential diagnoses, and considering other positive elements of the disease (persistent asymmetries, cardinal symptoms, response to L-dopa). Iatrogenicity, particularly from neuroleptics, and Lewy body dementia are important differential diagnoses. The late course of the disease includes impairment of gait and possible cognitive impairment. Symptoms of dysautonomia are dominated by orthostatic hypotension and constipation. Fluctuations and motor dyskinesia are very frequent and remain a challenge for treatment. Pharmacological treatment is based on L-dopa, and recourse to other available molecules is based on a detailed assessment of the benefit-risk balance. Finally, non-pharmacological treatment entails rehabilitation and management of the loss of autonomy. Functional neurosurgery is not indicated in this population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Parkinson, Début tardif, Démence à corps de Lewy, Paralysie supranucléaire progressive

Keywords : Parkinson's disease, Late-onset, Lewy body dementia, Progressive supranuclear palsy


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.