Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Brachytherapy boost (BT-boost) or stereotactic body radiation therapy boost (SBRT-boost) for high-risk prostate cancer (HR-PCa) - 19/01/21

Boost de curiethérapie ou de radiothérapie stéréotaxique pour les cancers de prostate à haut risque ?

Doi : 10.1016/j.canrad.2020.11.004 
G. Peyraga a, b, , T. Lizee c, J. Khalifa a, E. Blais b, G. Mauriange-Turpin d, S. Supiot e, S. Krhili f, P. Tremolieres c, P. Graff-Cailleaud a
a Radiation department, Toulouse university institute of cancer, Oncopôle, Toulouse, France 
b Radiation therapy department, Groupe de radiotherapie et d’oncologie des Pyrénées, chemin de l’Ormeau, 65000 Tarbes, France 
c Radiation therapy department, Integrated centre of oncology (Paul Papin), Angers, France 
d Radiation therapy department, University hospital centre, Limoges, France 
e Radiation therapy department, Integrated centre of oncology (Rene Gauducheau), Saint-Herblain, France 
f Radiation therapy department, Curie Institute, Paris, France 

Corresponding author at: Radiation therapy department, groupe de radiotherapie et d’oncologie des Pyrénées, chemin de l’Ormeau, 65000 Tarbes, France.Radiation therapy department, groupe de radiotherapie et d’oncologie des Pyrénéeschemin de l’OrmeauTarbes65000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 19 January 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Highlights

Gold standard treatment for HR-PCa is DE-EBRT+ADT.
We reviewed literature of BT-boost and SBRT-boost for HR-PCa.
Recent publications show EBRT+BT-boost+ADT to be effective for HR-PCa.
SBRT-boost seems to be a promising alternative for ineligible BT-boost patients.
Prospective trials are needed to increase level of evidence of these treatments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Systematic review for the treatment of high-risk prostate cancer (HR-PCa, D’Amico classification risk system) with external body radiation therapy (EBRT)+brachytherapy-boost (BT-boost) or with EBRT+stereotactic body RT-boost (SBRT-boost). In March 2020, 391 English citations on PubMed matched with search terms “high risk prostate cancer boost”. Respectively 9 and 48 prospective and retrospective studies were on BT-boost and 7 retrospective studies were on SBRT-boost. Two SBRT-boost trials were prospective. Only one study (ASCENDE-RT) directly compared the gold standard treatment [dose-escalation (DE)-EBRT+androgen deprivation treatment (ADT)] versus EBRT+ADT+BT-boost. Biochemical control rates at 9 years were 83% in the experimental arm versus 63% in the standard arm. Cumulative incidence of late grade 3 urinary toxicity in the experimental arm and in the standard arm was respectively 18% and 5%. Two recent studies with HR-PCa (National Cancer Database) demonstrated better overall survival with BT-boost (low dose rate LDR or high dose rate HDR) compared with DE–EBRT. These recent findings demonstrate the superiority of EBRT+BT-boost+ADT versus DE–EBRT+ADT for HR-PCa. It seems that EBRT+BT-boost+ADT could now be considered as a gold standard treatment for HR-PCa. HDR or LDR are options. SBRT-boost represents an attractive alternative, but the absence of randomised trials does not allow us to conclude for HR-PCa. Prospective randomised international phase III trials or meta-analyses could improve the level of evidence of SBRT-boost for HR-PCa.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Revue systématique de la prise en charge du cancer de la prostate à haut risque (système de classification des risques de D’Amico) par radiothérapie externe et boost de curiethérapie ou radiothérapie externe et boost de radiothérapie stéréotaxique. En mars 2020, 391 citations en anglais sur PubMed correspondaient aux termes de recherche « high risk prostate cancer boost ». Respectivement neuf et 48 études prospectives et rétrospectives concernaient le boost de curiethérapie et sept études rétrospectives concernaient le boost de radiothérapie stéréotaxique. Deux essais de boost de radiothérapie stéréotaxique étaient prospectifs. Une seule étude (ASCENDE-RT) a directement comparé le traitement de référence (radiothérapie externe avec escalade de dose et déprivation androgénique) à la radiothérapie externe avec déprivation androgénique et boost de curiethérapie. Les taux de contrôle biochimique à 9 ans étaient de 83% dans le bras expérimental contre 63% dans le bras standard. Les incidences cumulées de la toxicité urinaire tardive de grade 3 dans le bras expérimental et dans le bras standard étaient respectivement de 18% et 5%. Deux études récentes sur le cancer de la prostate à haut risque (National Cancer Database) ont démontré une meilleure probabilité de survie globale avec le boost de curiethérapie (de bas ou haut débit de dose) sur la radiothérapie externe avec escalade de dose. Ces résultats récents démontrent la supériorité de la radiothérapie externe avec boost de curiethérapie et déprivation androgénique sur la radiothérapie externe avec escalade de dose pour les cancers de la prostate à haut risque. Il semble donc que la radiothérapie externe avec boost de curiethérapie et déprivation androgénique puisse être considérée comme un traitement de référence pour les cancers de la prostate à haut risque. Le boost de radiothérapie stéréotaxique représente une alternative intéressante, mais l’absence d’essais randomisés ne nous permet pas de conclure pour les cancers de la prostate à haut risque. Des essais internationaux randomisés de phase III prospectifs ou des méta-analyses pourraient améliorer le niveau de preuve du boost de radiothérapie stéréotaxique pour les cancers de la prostate à haut risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Prostate cancer, High-risk prostate cancer, Brachytherapy, Stereotactic body radiation therapy, Brachytherapy boost, Stereotactic body radiation therapy boost

Mots clés : Cancer de la prostate, Cancer de la prostate à haut risque, Curiethérapie, Radiothérapie corporelle stéréotaxique, Stimulation de la curiethérapie, Stimulation de la radiothérapie corporelle stéréotaxique


Plan


© 2020  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.