Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Pathologie périarticulaire de hanche - 25/01/21

[15-174-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(20)63716-0 
H. Bard a,  : Rhumatologue, V. Vuillemin b : Radiologue
a Cabinet médical Vaudoyer, 4, rue Léon-Vaudoyer, 75007 Paris, France 
b Imagerie Léonard de Vinci, 43, rue Cortambert, 75016 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 26 January 2021

Résumé

La pathologie périarticulaire de hanche est un défi quotidien pour le clinicien car la hanche est une vaste région du corps appartenant au bassin et constituant la racine du membre inférieur, passage obligé de nombreuses douleurs provenant de la colonne comme du pelvis, et n'offrant pas de spécificité clinique caractéristique d'une douleur de hanche. La démarche diagnostique doit être programmée pour éviter un diagnostic par excès quand la pathologie tendineuse prédomine ou par défaut quand le siège de la douleur oriente d'abord vers une cause articulaire. Si certains tableaux cliniques sont d'emblée évocateurs pour celui qui les connaît, l'approche systématique est essentielle pour débrouiller les pathologies intriquées fréquentes, éviter des retards diagnostiques ou une inflation d'imagerie qui compliquera et n'évitera pas l'indispensable corrélation radioclinique. Cette pathologie intéresse surtout les tendons et leurs bourses de glissement et quelques neuropathies canalaires. Seront envisagées successivement les pathologies antérieures, latérales et postérieures, tournant ainsi autour de l'articulation coxofémorale. Les tendinobursopathies trochantériennes bénéficient ces dernières années d'un nombre considérable de publications, rattrapant petit à petit le retard pris sur la coiffe des rotateurs de l'épaule. Les tendinopathies et bursopathies antérieures, de l'iliopsoas et du droit fémoral et celles postérieures des tendons des ischiojambiers ne doivent pas pour autant être négligées, car souvent méconnues ou trompeuses. L'époque d'un diagnostic aussi flou que pratique de « périarthrite » est définitivement révolue et un diagnostic lésionnel précis est la condition indispensable à une prise en charge adaptée où les traitements étiologique et fonctionnel doivent l'emporter sur des traitements trop souvent uniquement symptomatiques pénalisants à terme pour le patient. Pour cela, l'examen clinique préalable est essentiel, aidé par l'échographie et selon les cas par l'imagerie par résonance magnétique (IRM) correctement réalisées et interprétées.


Mots-clés : Hanche, Tendinobursopathies trochantériennes, Moyen glutéal, Petit glutéal, Ischiojambiers, Iliopsoas, Bursopathie, Conflit ischiofémoral


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.