Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du chariot Snoezelen chez des patients déments sévères hospitalisés en SSR et en SLD - 05/02/21

Evaluation of the Snoezelen trolley among patients with severe dementia in rehabilitation and long-stay units

Doi : 10.1016/j.npg.2020.08.007 
A. Allemang-Trivalle a , K. Belfihadj b , A. Walus b , G. Bruniaux b , N. Manguin b , C. Villenfin b , C. Cutman b , E. Moulin b , V. Mazeirac b , C. Cedat b , M.-N. Hardy b , C. Trivalle b,
a CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
b Services de gériatrie, hôpital Paul-Brousse (AP–HP), 12, avenue Paul-Vaillant-Couturier, 94800 Villejuif, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les méthodes de stimulation multisensorielle principalement représentées par le concept de Snoezelen sont de plus en plus utilisées comme thérapeutique non médicamenteuse dans les troubles du comportement liés à la maladie d’Alzheimer et aux pathologies apparentées. À ce jour, les études sur leur efficacité restent contradictoires. Dans ce travail, nous avons évalué l’impact, sur une séance test, d’un chariot Snoezelen chez des patients hospitalisés en SSR et en SLD atteints de démence sévère et présentant des troubles du comportement à type d’agitation ou d’anxiété. Sur une période de trois mois, 97 patients (55 en SLD et 42 en SSR) ont pu bénéficier d’au moins une séance. L’impact des séances a été mesuré avant, pendant et après à l’aide d’une échelle d’expression émotionnelle du visage allant de 1 (joie) à 7 (chagrin). Le score moyen est passé de 4,7 avant la séance à 3,1 après (p<0,0001) en SLD et de 4,5 à 3,1 (p<0,0001) en SSR. Parmi les commentaires des observateurs lors de chaque séance, les mots qui revenaient le plus souvent étaient « relaxé » et « endormi ». Nos résultats confirment un effet immédiat du chariot Snoezelen sur les troubles du comportement à type d’agitation ou d’anxiété dans les démences sévères. Cet effet de courte durée, de type « ici et maintenant », passe principalement par la relaxation induite par les séances.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The multisensory stimulation methods mainly represented by the Snoezelen concept are increasingly used as non-drug therapies in behavioral disorders associated with Alzheimer's disease and related pathologies. To date, studies on their effectiveness remain contradictory. In this work, we evaluated, on a test session, the impact of a Snoezelen trolley on hospitalised patients in rehabilitation and long-term care units with severe dementia and behavioral disorders such as agitation or anxiety. Over a period of 3 months, 97 patients (55 in long-term units and 42 in rehabilitation units) were able to undergo at least one session. The impact of the sessions was measured before, during and after, using an emotional facial expression scale ranging from 1 (joy) to 7 (distress). The mean score fell from 4.7 before the session to 3.1 after (P<0.0001) in long-term units and from 4.5 to 3.1 (P<0.0001) in rehabilitation units. Among the comments from observers at each session, the words that came up most often were “relaxed” and “asleep”. Our results confirm an immediate effect of the Snoezelen trolley on behavioural disorders of the agitation or anxiety type in severe dementia. This short-term, “here and now” effect mainly derives from the relaxation induced by the sessions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie d’Alzheimer, Snoezelen, SLD, SSR, Sujet âgé

Keywords : Alzheimer's disease, Elderly, Long-term care, Rehabilitation unit, Snoezelen


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 121

P. 4-10 - février 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • At the crossroads of neurology, psychiatry and geriatrics: Does our future lie in a return to neuropsychiatry?
  • H. Magne, N. Jaafari
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt en EHPAD du robot émotionnel Pepper dans les troubles neurocomportementaux de la maladie d’Alzheimer
  • I. Npochinto Moumeni, F. Mourey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.