Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic accuracy of smart gadgets/wearable devices in detecting atrial fibrillation: A systematic review and meta-analysis - 07/02/21

Précision diagnostique des gadgets intelligents/appareils portables dans la détection de la fibrillation atriale : revue systématique et méta-analyse

Doi : 10.1016/j.acvd.2020.05.015 
Narut Prasitlumkum a, , Wisit Cheungpasitporn b, Anthipa Chokesuwattanaskul c, Sittinun Thangjui c, Charat Thongprayoon d, Tarun Bathini e, Saraschandra Vallabhajosyula f, Chanavuth Kanitsoraphan a, Thiratest Leesutipornchai c, Ronpichai Chokesuwattanaskul c, g
a Department of Cardiology, University of California Riverside, 92521 Riverside, CA, USA 
b Department of Medicine, University of Mississippi Medical Centre, 39216 Jackson, MS, USA 
c Faculty of Medicine, King-Chulalongkorn Memorial Hospital, Chulalongkorn University, 10330 Bangkok, Thailand 
d Department of Medicine, Mayo Clinic, 55905 Rochester, MN, USA 
e Department of Internal Medicine, University of Arizona, 85724 Tucson, AZ, USA 
f Department of Cardiovascular Medicine, Mayo Clinic, 55905 Rochester, MN, USA 
g Division of Cardiac Electrophysiology, University of Michigan Health Care, 48109 Ann Arbor, MI, USA 

Corresponding author at: University of California Riverside, 900 University Avenue, 92521 Riverside, CA, USA.University of California Riverside900 University AvenueRiverside, CA92521USA

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Background

Recently, smart devices have been used for medical purposes, particularly to screen for atrial fibrillation. However, current data on the diagnostic performance of these devices are scarce.

Aims

We performed a systemic review and meta-analysis to assess the accuracy of atrial fibrillation diagnosis by smart gadgets/wearable devices.

Methods

We comprehensively searched the MEDLINE, EMBASE and Cochrane databases for all works since the inception of each database until January 2020. Included in this review were published observational studies of the diagnostic accuracy of smartphones or smartwatches in detecting atrial fibrillation. We calculated the area under the summary receiver operating characteristic curves and pooled sensitivities and specificities.

Results

Participants in our study were from the general population or were patients with underlying atrial fibrillation. In the overall analyses, the areas under the summary receiver operating characteristic curves were 0.96 and 0.94 for smartphones and smartwatches, respectively. Smartphones had a sensitivity of 94% and a specificity of 96%, and smartwatches showed similar diagnostic accuracy, with a specificity of 94% and a sensitivity of 93%. In subgroup analyses, we found no difference in diagnostic accuracy between photoplethysmography and single-lead electrocardiography.

Conclusions

This study suggests that smart devices have similar diagnostic accuracies. Regarding atrial fibrillation detection methods, there was also no difference between photoplethysmography and single-lead electrocardiography. However, further studies are warranted to determine their clinical implications in atrial fibrillation management.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Récemment, des appareils intelligents ont été utilisés à des fins médicales, en particulier pour dépister la fibrillation atriale. Cependant, les données actuelles sur le diagnostic et les performances de ces appareils sont limitées.

Objectifs

Nous avons effectué une revue systémique et une méta-analyse pour évaluer la précision diagnostique dans la détection de la fibrillation atriale par des gadgets intelligents/appareils portables (smartphones & smartwatches).

Méthodes

Nous avons effectué une recherche complète dans MEDLINE, EMBASE et Cochrane, bases de données incluant tous les travaux publiés depuis la création de chaque base de données et ce jusqu’en janvier 2020. Cette revue a inclus des études observationnelles publiées sur la précision diagnostique des téléphones (smartphones) et montres intelligentes (smartwatches) pour détecter la fibrillation atriale.

Résultats

Les participants à notre étude provenaient de la population générale ou étaient des patients avec fibrillation atriale sous-jacente. Nous avons calculé les aires sous les courbes ROC, 0.96 pour les smartphones et 0.94 pour les smartwatches, respectivement. Les smartphones ont une sensibilité de 94% et une spécificité de 96% pour détecter une fibrillation atriale et les smartwatches ont une précision diagnostique similaire avec une spécificité de 94% et une sensibilité de 93%. Dans les analyses en sous-groupes, nous n’avons trouvé aucune différence dans la précision diagnostique entre la photopléthysmographie et l’électrocardiogramme à une seule dérivation.

Conclusions

Cette étude suggère que les appareils intelligents (smartphones & smartwatches) ont une précision diagnostique similaire. Concernant les méthodes de détection de la fibrillation atriale, il n’y avait pas non plus de différence entre la photopléthysmographie et l’électrocardiogramme à une seule dérivation. Cependant, des études sont nécessaires pour déterminer les implications cliniques de ces résultats dans la prise en charge de la fibrillation atriale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Smartphone, Smartwatch, Atrial fibrillation, Meta-analysis

Mots clés : Téléphone intelligent, Montre intelligente, Fibrillation atriale, Méta-analyse

Abbreviations : AF, CI, PPG, QUADAS, ROC, SROC


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 114 - N° 1

P. 4-16 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • It's never too early to beat your low-density lipoprotein cholesterol
  • Cyrille Bergerot, Denis Angoulvant, Gilles Lemesle, Gilles Barone-Rochette, Nathan Mewton, François Mach
| Article suivant Article suivant
  • French annual national observational study of 2015 outpatient and inpatient healthcare utilization by approximately half a million patients with previous heart failure diagnosis
  • Sarah F. Feldman, Thomas Lesuffleur, Valérie Olié, Christelle Gastaldi-Ménager, Yves Juillière, Philippe Tuppin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.