Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Epidemiological characteristics and therapeutic management of patients with chronic heart failure who use smartphones: Potential impact of a dedicated smartphone application (report from the OFICSel study) - 07/02/21

Caractéristiques épidémiologiques et prise en charge thérapeutique des patients atteints d’insuffisance cardiaque chronique qui utilisent des smartphones : impact potentiel d’une application smartphone dédiée (Étude OFICSel)

Doi : 10.1016/j.acvd.2020.05.006 
Théo Pezel a, , Emmanuelle Berthelot b, Jean Gauthier c, Caroline Chong-Nguyen d, Marie C. Iliou e, Yves Juillière f, Michel C. Galinier g, Pascal De Groote h, Florence Beauvais a, Fabrice Bauer i, Ugo Vergeylen j, Barnabas Gellen k, Pierre Raphael l, Mélanie Bezard m, Jean-Etienne Ricci n, Marie-Claire Boiteux o, Louis Bonnefous p, Diane Bodez m, Etienne Audureau q, Thibaud Damy m
a Cardiology Department, Centre Hospitalo-Universitaire Lariboisière, AP–HP, 75010 Paris, France 
b Cardiology Department, Hôpital Bicêtre, AP–HP, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Cardiologist, 13200 Arles, France 
d Cardiology Department, Hôpital Bichat, AP–HP, 75018 Paris, France 
e Cardiology Department, Hôpital Corentin-Celton, AP–HP, 92130 Issy-les-Moulineaux, France 
f Cardiology Department, Hôpital Brabois, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 
g Cardiology Department, University Hospital Toulouse-Rangueil, 31059 Toulouse, France 
h Cardiology Department, CHU de Lille, Inserm U1167, Institut Pasteur de Lille, Université de Lille, 59000 Lille, France 
i Cardiology Department, CHU de Rouen, 76000 Rouen, France 
j Cardiology Department, Hôpital Montfermeil, 93370 Montfermeil, France 
k Cardiology Department, ELSAN, Polyclinique de Poitiers, 86000 Poitiers, France 
l Cardiology Department, Clinique Saint-Gatien, 37540 Saint-Cyr-sur-Loire, France 
m Cardiology Department, Centre de Référence Amyloses Cardiaques et des Cardiomyopathies, CHU Henri Mondor, AP–HP, 94010 Creteil, France 
n Cardiology Department, CHU de Nimes, 30029 Nimes, France 
o Cardiology Department, CHU Gabriel-Montpied, 63000 Clermont-Ferrand, France 
p Public Health Department, CHU Henri Mondor, AP–HP, 94010 Creteil, France 
q CEPIA, CHU Henri Mondor, AP–HP, 94010 Creteil, France 

Corresponding author at: Centre Hospitalo-Universitaire Lariboisière, AP–HP, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France.Centre Hospitalo-Universitaire Lariboisière, AP–HP2, rue Ambroise-ParéParis75010France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Background

The effectiveness of transitional care services for patients discharged from hospital after acute heart failure is challenging, especially in terms of reducing subsequent heart failure hospitalizations. The increased adoption of smartphone applications in society offers a new opportunity to interact with patients to avoid rehospitalization. Thus, electronic health (e-health) can enhance the impact of existing therapeutic education programmes.

Aims

To determine the prevalence of smartphone use among patients with chronic heart failure, and to assess the epidemiological characteristics and therapeutic management of these patients, with a broader aim of developing smartphone-based therapeutic education programmes for patients.

Methods

The French Observatoire français de l’insuffisance cardiaque et du sel (OFICSel) registry was conducted in 2017 by 300 cardiologists, and included both inpatients and outpatients who had been hospitalized for heart failure at least once in the previous 5 years. Data collection included demographic and heart failure-related variables, which were provided by the cardiologist and by the patient via a questionnaire.

Results

Among the 2822 patients included, 2517 completed the questionnaire. Of this total, 907 patients (36%) were smartphone users. Compared with non-users, smartphone users were younger, were more frequently men, more frequently lived in cities, had a higher educational level and were more frequently professionally active. Smartphone users less frequently had diabetes, hypertension, atrial fibrillation or ischaemic cardiopathy. Only 22% of patients were actively participating in a therapeutic education programme.

Conclusion

Smartphones were used by more than one-third of patients with heart failure in France in 2017, underscoring the feasibility of developing a smartphone application to deliver therapeutic education to the population with chronic heart failure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

L’efficacité des réseaux de soins chez les patients sortis de l’hôpital après un épisode de décompensation d’insuffisance cardiaque (IC) reste difficile, notamment pour réduire le nombre d’hospitalisations consécutives. L’utilisation croissante d’applications de smartphone dans la société offre une nouvelle opportunité d’interagir avec les patients pour éviter les réhospitalisation. Ainsi, les outils de santé connectée pourraient renforcer l’impact des programmes d’éducation thérapeutique existant.

Objectifs

Déterminer la prévalence des patients utilisant un smartphone chez les patients atteints d’IC chronique et d’évaluer les caractéristiques épidémiologiques et la prise en charge thérapeutique de ces patients, dans le but plus large de développer des programmes d’éducation thérapeutique par smartphone.

Méthodes

Le registre Observatoire français de l’insuffisance cardiaque et du sel (OFICSel) a été mené en 2017 par 300 cardiologues et comprenait des patients hospitalisés et des patients ambulatoires qui avaient été hospitalisés pour IC au moins une fois au cours des cinq dernières années. La collecte des données comprenait différents paramètres épidémiologiques et de thérapeutique renseignés par le cardiologue et le patient à l’aide d’un auto-questionnaire.

Résultats

Parmi les 2822 patients inclus, 2517 ont rempli le questionnaire. Sur ce total, 907 patients (36 %) utilisaient un smartphone. Comparés aux non-utilisateurs, ils étaient plus jeunes, plus souvent des hommes, vivaient plus souvent en ville, avaient un niveau d’éducation supérieur et étaient plus souvent actifs sur le plan professionnel. Les utilisateurs de smartphone étaient moins souvent atteints de diabète, d’hypertension artérielle, de fibrillation auriculaire et de cardiopathie ischémique. Seulement 22 % des patients avaient suivi un programme d’éducation thérapeutique.

Conclusion

Plus d’un tiers des patients atteints d’IC en France ont un smartphone en 2017, suggérant la possibilité de développer une application sur smartphone dédiée à l’éducation thérapeutique dans la population d’IC chronique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Heart failure, Smartphone application, Therapeutic education programme, Dietary restriction regimen, Mobile health (mHealth)

Mots clés : Insuffisance cardiaque, Application sur smartphone, Programme d’éducation thérapeutique, Régime alimentaire, Santé mobile (santé connectée)

Abbreviations : ACE, ARB, CI, e-health, HF, LVEF, mHealth, NT-proBNP, NYHA, OFICSel, OR, TE


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 114 - N° 1

P. 51-58 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Valve-in-valve transcatheter aortic valve implantation after failed surgically implanted aortic bioprosthesis versus native transcatheter aortic valve implantation for aortic stenosis: Data from a nationwide analysis
  • Pierre Deharo, Arnaud Bisson, Julien Herbert, Thibaud Lacour, Christophe Saint Etienne, Nicolas Jaussaud, Alexis Theron, Frederic Collart, Thierry Bourguignon, Thomas Cuisset, Laurent Fauchier
| Article suivant Article suivant
  • Watchful waiting care or early intervention in asymptomatic severe aortic stenosis: Where we are
  • Pierre Vladimir Ennezat, Marie Christine Malergue, Thierry H. Le Jemtel, Eric Abergel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.