Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Simulation-based training in cardiology: State-of-the-art review from the French Commission of Simulation Teaching (Commission d’enseignement par simulation–COMSI) of the French Society of Cardiology - 07/02/21

Enseignement par Simulation en Cardiologie : état de l’art. Revue présentée par la Commission d’enseignement par simulation de la Société française de cardiologie

Doi : 10.1016/j.acvd.2020.10.004 
Théo Pezel a, b, c, d, Augustin Coisne d, e, f, Guillaume Bonnet d, g, h, Raphael P. Martins d, i, Julien Adjedj d, j, Loïc Bière d, k, Benoit Lattuca d, l, Stéphanie Turpeau d, m, Batric Popovic d, n, Fabrice Ivanes d, o, p, Stéphane Lafitte d, q, Jean Claude Deharo d, r, Anne Bernard d, o, p,
a Department of Cardiology, Lariboisiere Hospital, AP–HP, Inserm UMRS 942, University of Paris, 75010 Paris, France 
b Division of Cardiology, Johns Hopkins University, MD 21287-0409 Baltimore, USA 
c Ilumens Simulation Department, Paris Diderot University, 75010 Paris, France 
d French Commission of Simulation Teaching (Commission d’enseignement par simulation–COMSI) of the French Society of Cardiology, 75012 Paris, France 
e Department of Cardiovascular Explorations and Echocardiography–Heart Valve Clinic, CHU de Lille, 59000 Lille, France 
f Université de Lille, Inserm, CHU Lille, Institut Pasteur de Lille, U1011-EGID, 59000 Lille, France 
g Université de Paris, PARCC, INSERM, 75015 Paris, France 
h Hôpital Européen Georges Pompidou, Université de Paris, 75015 Paris, France 
i Université de Rennes, CHU de Rennes, INSERM, LTSI–UMR 1099, 35000 Rennes, France 
j Cardiology Department, Arnault Tzanck Institute, 06700 Saint-Laurent-du-Var, France 
k Service de Cardiologie, CHU de Angers, Université Angers, 49100 Angers, France 
l Cardiology Department, Nîmes University Hospital, Montpellier University, 30029 Nîmes, France 
m Pôle Cardiologie, Angiologie, Néphrologie, Endocrinologie, Centre Hospitalier d’Avignon, 84000 Avignon, France 
n Department of Cardiology, CHRU de Nancy, Université de Lorraine, 54000 Nancy, France 
o Tours University, 37000 Tours, France 
p Cardiology Department, Tours University Hospital, 37000 Tours, France 
q Cardiology Department, Bordeaux University Hospital, 33000 Bordeaux, France 
r Service de cardiologie, hôpital de la Timone, 33000 Marseille, France 

Corresponding author at: Cardiology Department, Tours University Hospital, 37000 Tours, France.Cardiology Department, Tours University HospitalTours37000France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

In our healthcare system, mindful of patient safety and the reduction of medical errors, simulation-based training has emerged as the cornerstone of medical education, allowing quality training in complete safety for patients. Initiated by anaesthesiologists, this teaching mode effectively allows a gradual transfer of learning, and has become an essential tool in cardiology teaching. Cardiologists are embracing simulation to master complex techniques in interventional cardiology, to manage crisis situations and unusual complications and to develop medical teamwork. Simulation methods in cardiology include high-fidelity simulators, clinical scenarios, serious games, hybrid simulation and virtual reality. Simulation involves all fields of cardiology: transoesophageal echocardiography, cardiac catheterization, coronary angioplasty and electrophysiology. Beyond purely technical issues, simulation can also enhance communication skills, by using standardized patients, and can improve the management of situations related to the announcement of serious diseases. In this review of recent literature, we present existing simulation modalities, their applications in different fields of cardiology and their advantages and limitations. Finally, we detail the growing role for simulation in the teaching of medical students following the recent legal obligation to use simulation to evaluate medical students in France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Dans notre système de santé soucieux de la sécurité des patients et de la réduction des erreurs médicales, l’enseignement par simulation s’impose depuis plusieurs années comme la pierre angulaire de l’enseignement médical et paramédical, permettant une formation de qualité en toute sécurité pour les patients. Initié par les médecins anesthésistes, ce mode d’enseignement permet en effet un transfert progressif des compétences et devient un outil essentiel dans la formation en cardiologie. Les cardiologues adoptent la simulation pour maîtriser les techniques complexes de la cardiologie interventionnelle, pour gérer les situations de crise et les complications inhabituelles, ainsi que pour développer le travail d’équipe. Les méthodes de simulation en cardiologie comprennent les simulateurs haute-fidélité, scénarios cliniques, serious games, l’utilisation de la simulation hybride ou encore la réalité virtuelle. La simulation concerne tous les domaines de la cardiologie: échocardiographie transoesophagienne, cathétérisme cardiaque, angioplastie coronaire et électrophysiologie. Au-delà des questions purement techniques, la simulation permet aussi d’améliorer les compétences en communication à travers des exercices sur patients standardisés, permettant notamment d’améliorer la gestion de situations complexes comme celles liées à l’annonce d’une maladie grave. Dans cette revue de la littérature récente, nous présentons les modalités de simulation existantes, leurs applications dans différents domaines de la cardiologie, ainsi que leurs avantages et leurs limites. Enfin, nous détaillons le rôle croissant de la simulation dans l’enseignement des étudiants en médecine suite à la récente obligation légale d’utiliser la simulation pour évaluer les étudiants en médecine en France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Simulation-based training, Education, Interventional cardiology, Echocardiography, Communication skills

Mots clés : Enseignement par simulation, Éducation, Cardiologie Interventionnelle, Echocardiographie, Compétences en communication.

Abbreviations : OSCE, TEE, TTE


Plan


 Discover the latest State-Of-The-Art Review on Simulation-based Teaching in Cardiology just published in #ACVD! Overview proposed by the French Commission of Simulation Teaching of the French Society of Cardiology!.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 114 - N° 1

P. 73-84 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Watchful waiting care or early intervention in asymptomatic severe aortic stenosis: Where we are
  • Pierre Vladimir Ennezat, Marie Christine Malergue, Thierry H. Le Jemtel, Eric Abergel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.