Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Republication de : Trop de sport délétère pour le cœur ? - 17/02/21

Reprint of: Intense sport practice: Heart deleterious effects?

Doi : 10.1016/j.jeurea.2021.01.002 
Frédéric Schnell
 Hôpital Pontchaillou, CHU Rennes, Université de Rennes 1, Inserm, LTSI-UMR 1099, Service de médecine du sport, 2, rue Henri le Guilloux, 35000 Rennes, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 17 February 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Points essentiels

L’activité physique est bénéfique pour la santé.

Une activité sportive peut être à l’origine d’un accident aigu en cas de cardiopathie sous-jacente.

Une activité sportive peut accélérer l’évolution de certaines cardiopathies.

Chez un faible nombre de sujets, une activité sportive excessive peut être à l’origine de complications: fibrillation atriale, calcifications coronaires, dilatation aortique, cardiopathie arythmogène du ventricule droit induite par l’exercice.

Il est difficile de prédire qui va développer ces rares effets délétères et les études sur ce sujet doivent être poursuivies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Physical activity is beneficial for health.

Intense sport practice can induce an acute cardiac event in case of underlying heart disease.

Sports activity can accelerate the progression of some cardiopathies.

In a small number of subjects, excessive sports activity may be the cause of complications: atrial fibrillation, coronary calcifications, aortic dilatation, exercise induced arrhythmogenic right ventricular cardiopathy.

It is difficult to predict who will develop these rare deleterious effects and studies on this subject must be continued.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Cet article a fait l’objet d’une première publication dans La Presse Médicale Formation. Nous remercions la rédaction en chef de La Presse Médicale Formation, ainsi que l’auteur de nous avoir donné l’autorisation de le republier dans nos pages. Ne pas utiliser, pour la citation, la référence de l’article mais celle de sa première parution : Press Med Form 2020;1:504–10. https://doi.org/10.1016/j.lpmfor.2020.10.019.
☆☆ Lors de sa première parution, cet article faisait partir du dossier thématique « Maladies liées à la pratique intensive du sport ».


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.