Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Psychological distress among health care professionals of the three COVID-19 most affected Regions in Cameroon: Prevalence and associated factors - 17/02/21

Détresse psychologique chez le personnel de la santé dans les trois Régions du Cameroun les plus infectées au COVID-19 : prévalence et facteurs associés

Doi : 10.1016/j.amp.2020.08.012 
François Roger Nguépy Keubo a, , Pierre Célestin Mboua b, Thomas Djifack Tadongfack c, Eugène Fokouong Tchoffo d, Cyrille Tasson Tatang e, Julienne Ide Zeuna f, Edwige Mirabelle Noupoue f, Carine Blandine Tsoplifack g, Guy Olivier Folefack h
a Clinical Psychologist and Psychopathologist, University of Dschang/Cameroon, St-Vincent-de-Paul Hospital, Po Box: 11 Dschang, Cameroon 
b Associate Professor of Clinical Psychology and Psychopathology, University of Dschang/Cameroon, Catholic University of Central Africa, Institute of Psychotraumatology and Mediation (IPM), Cameroon Psychology Forum (FOCAP), Cameroon 
c Medical Laboratory Coordinator, Saint-Vincent-de-Paul-Hospital, Dschang, Cameroon 
d Direction of Human Ressources, Ministry of Public Health, Cameroon 
e Nurse Anesthetist, Saint-Vincent-de-Paul-Hospital, Dschang, Cameroon 
f Clinical Psychologist and Psychopathologist, University of Dschang/Cameroon 
g Nurse, University of Bamenda, Cameroon 
h Mental Health Nurse, Batcham Medicalized health center, Cameroon. 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

The present study aimed to assess the prevalence of symptoms of anxiety and depression among health professionals in the three most affected regions in Cameroon.

Materials and methods

The study was a descriptive cross-sectional type. Participants were health care professionals working in the three chosen regions of Cameroon. The non_probability convinient sample technique and that of the snowball were valued via a web questionnaire. The non-exhaustive sample size was 292. The diagnosis of anxiety and depression was made by the HAD (Hospital Anxiety and Depression scale).

Results

The prevalence of symptoms of anxiety ranging from mild to severe and those of depression were 42.20% and 43.50% respectively. Anxiety symptoms were associated with the age of the participants (P=0.006), fear of contamination (P=0.019), fear of death (P=0.000), and depressive symptoms associated to the fear of death (P=0.000).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Les auteurs rapportent que le secteur médical est classé à un plus grand risque de contracter le COVID-19 et de le propager potentiellement à d’autres. Le nombre sans cesse croissant de cas confirmés et suspects, la pression dans les soins, l’épuisement des équipements de protection individuelle et le manque de médicaments spécifiques peuvent contribuer à un vécu anxio-dépressif significatif. La présente étude s’est donnée pour ambition d’évaluer la prévalence des symptômes de l’anxiété et de la dépression chez les professionnels de santé dans les trois Régions les plus concernées au Cameroun.

Matériels et méthodes

Le choix des trois Régions du Cameroun se justifie non seulement par le fait qu’elles totalisent 95,8 % des cas de coronavirus au pays depuis le début de la pandémie, mais aussi parce qu’elles disposent de plus de la moitié des personnels de santé (56 %). Il s’agit d’une étude transversale, descriptive et analytique. Les participants sont des professionnels de la santé en service dans les Régions du Centre, Littoral et de l’Ouest du Cameroun. La méthode d’échantillonnage non probabiliste de convenance couplée à celle de boule de neige via un web questionnaire a été adoptée. La collecte des données a duré du 5 au 19 avril 2020, intervalle de temps après lequel on n’avait plus eu de répondants. À la fin de cette période, la taille de l’échantillon non exhaustive était de 292 professionnels. Le diagnostic de l’état anxio-dépressive était posé via l’échelle de HAD (Hospital Anxiety and Depression scale). Dans le HAD, chaque réponse cotée évalue de manière semi-quantitative l’intensité du symptôme au cours de la semaine écoulée. Un score total est obtenu ainsi que des scores aux deux sous-échelles : le score maximal est de 42 pour l’échelle globale et de 21 pour chacune des sous-échelles. Le coefficient alpha de Cronbach est de 0,70 pour la dépression et de 0,74 pour l’anxiété. Certains auteurs après plusieurs travaux ont proposé qu’une note inférieure ou égale à 7 indique une absence d’anxiété ou de dépression ; celle comprise entre 8 et 10 suggère une anxiété ou une dépression faible à bénigne ; entre 11 et 14, pour une anxiété ou une dépression modérée ; enfin, une note comprise entre 15 et 21 est révélatrice d’une anxiété sévère. Le logiciel Excel 2013 et Epi Info version 7.2.2.6 ont été utilisés pour les traitements statistiques. Les liens entre les variables ont été considérées significatifs pour une valeur de p<0,05.

Résultats

Les résultats montrent que le personnel féminin a été relativement plus représentatif (54,50 %) avec un sex-ratio (F/M) de 1,19. La classe médiane [31–35 ans] présente la plus grande fréquence (35,30 %) en termes de tranche d’âge. La catégorie Infirmières et Médecins était en tête des répondants avec les fréquences respectives de 57,50 % et 25,30 %. L’étude montre que les prévalences des symptômes de l’anxiété et de la dépression chez le personnel de la santé étaient respectivement de 42,20 % et 43,50 %. On note aussi dans la présente étude des taux de 27,10 % pour l’anxiété modérée et de 15,10 % pour l’anxiété sévère d’une part et d’autre part de 33,90 % pour la dépression modérée et 9,60 % pour la dépression sévère. On a aussi observé une forte disparité de cette prévalence au sein des différentes catégories professionnelles spécifiques. En ce sens, les taux d’anxiété de 57,90 % et de dépression de 52,60 % ont été notés dans la catégorie d’Aide-Soignant, les inscrivant au premier rang de la détresse psychologique. Dans une perspective générale, la symptomatologie anxieuse des soignants était entre autres associée à l’âge des participants (0,006) à la peur de se contaminer (p=0,019) et de mourir (p=0,000). En ce qui concerne la symptomatologie dépressive, la seule relation statistiquement significative était celle l’associant à la peur de mourir (p=0,000).

Conclusions

L’amélioration des conditions de travail et notamment la fourniture d’équipement de protection, la mise en place des cellules spéciales d’écoute pour le personnel de santé pourraient être proposées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Anxiety, Cameroon, Covid-19, Depression, Health professional, Psychological distress

Mots clés : Anxiété, Cameroun, Covid-19, Dépression, Détresse psychologique, Professionnel de santé


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 179 - N° 2

P. 141-146 - février 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Organisation des soins en psychiatrie au Gabon durant l’épidémie du COVID-19
  • Marie-Stella Marehin, Amadossi Mboumba Hinnouo, Pierre-Auguste Obiang
| Article suivant Article suivant
  • Éducation thérapeutique des Accueillants Familiaux Thérapeutiques : identifier leurs difficultés pour mieux les aider à accompagner les patients
  • Violaine Tramier, Marie-Sophie Chérillat, François Petitjean, France Rochereau, Emmanuel Coudeyre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.