Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

DRESS syndrome aux antituberculeux : un véritable défi au praticien - 18/02/21

DRESS syndrome due to antituberculosis drugs: A real challenge for the practitioner

Doi : 10.1016/j.reval.2021.01.004 
H. Daflaoui a, b, , A. Khouna a, b, H. Aburabie a, b, S. Dikhaye a, b, c, N. Zizi a, b, c
a Service de dermatologie, vénérologie et allergologie, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc 
b Faculté de médecine et de pharmacie Oujda, université Mohammed Premier, Oujda, Maroc 
c Laboratoire d’épidémiologie, de recherche clinique et de santé publique, Oujda, Maroc 

Auteur correspondant. Oujda université, BP 4806, 60049 Oujda, Maroc.Oujda universitéBP 4806Oujda60049Maroc
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 18 February 2021

Résumé

Le syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse ou DRESS syndrome est une toxidermie grave avec une mortalité estimée à 10 %. Les antituberculeux sont rarement incriminés. Nous rapportons l’observation d’une patiente de 30 ans présentant un DRESS syndrome induit par les antibacillaires. Elle avait une tuberculose ganglionnaire cervicale. Les lésions dermatologiques sont apparues 10 jours après le début du traitement antituberculeux. Le diagnostic du DRESS syndrome était retenu devant la présence de 4 critères du Régiscar. Le traitement fut arrêté à son admission et elle était mise sous corticothérapie orale. Avec amélioration progressive clinicobiologique. Une réintroduction des antituberculeux était nécessaire et faite avec prudence, permettant de retenir l’imputabilité de l’éthambutol. Le DRESS syndrome aux antibacillaires est rare et sa prise en charge n’est pas codifiée, nécessitant une collaboration multidisciplinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Drug hypersensitivity syndrome (DRESS syndrome) is severe toxidermia with a high mortality estimated to be 10%. Antituberculosis drugs are rarely incriminated. We report through the observation of a 30years old female patient, who presented a DRESS syndrome inducted by antituberculosis drugs. She has cervical lymph node tuberculosis. The dermatological lesions were appeared 10days after the start of the antituberculosis drugs. The diagnosis of DRESS syndrome was retained over the presence of 4 criteria of the regiSCAR. The treatment was interrupted on admission and we started oral corticosteroids. With progressive clinico-biological improvement. Re-introduction of antituberculosis drugs was necessary and it was done with caution, which allows retaining the imputability of ethambutol. DRESS syndrome to antituberculosis drugs is rare; its management is not codified, requiring multidisciplinary collaboration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : DRESS syndrome, Antituberculeux, Réintroduction, Toxidermie

Keywords : DRESS syndrome, Antituberculosis drugs, Re-introduction, Toxidermia


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.