Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Philosophie et psychiatrie - 20/02/21

[37-020-A-50]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(20)90473-X 
A. Plagnol a, b, , B. Pachoud c
a Laboratoire de psychopathologie et neuropsychologie, Université Paris VIII, 2, rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis, France 
b Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques (Unité mixte de recherche [UMR] 8590), 13, rue du Four, 75006 Paris, France 
c Centre de recherches « Psychanalyse, médecine et société », Bâtiment Olympe de Gouges, Université de Paris, 8, place Paul-Ricœur, Case 7058, 75205 Paris cedex 13, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le champ philosophie et psychiatrie a émergé à partir des années 1990. Ses problèmes fondateurs - corps et esprit, norme et pathologie, objectivité et subjectivité... - peuvent être formulés en s'appuyant sur la distinction entre compréhension et explication introduite en psychiatrie par Karl Jaspers. Initialement marquée par la philosophie de l'esprit, cette « nouvelle » philosophie de la psychiatrie, sous l'impact de la complexité des troubles mentaux, a évolué vers un pragmatisme mettant l'accent sur ce qui peut rendre compte des pratiques cliniques concrètes. Les conceptions naturalistes, en accord avec les courants les plus dynamiques des sciences cognitives, rejoignent aujourd'hui les analyses phénoménologiques qui insistent sur l'importance du monde vécu, ainsi que le montre l'exemple de l'abord des syndromes délirants. Cependant, les limites principielles de l'apport des neurosciences cognitives à la psychiatrie ont aussi été mises en exergue. Par ailleurs, les failles de l'evidence-based medicine [médecine fondée sur les données éprouvées] quant à la prise en compte des trajectoires singulières des personnes ont suscité l'émergence de nouvelles approches des soins qui attestent de la portée de la philosophie de la psychiatrie pour l'ensemble des disciplines soignantes. Quelques lignes de force de ces approches alternatives peuvent être dessinées autour de l'éthique du prendre soin (care), de la perspective du rétablissement (recovery), de la clinique narrative et de la clinique fondée sur les valeurs, de l'exploration des mondes subjectifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Monde subjectif, Philosophie, Prendre soin, Psychiatrie


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Démographie et psychiatrie
  • F. Chapireau
| Article suivant Article suivant
  • Psychologie en médecine
  • N. Dauman, P.-H. Keller, J.-L. Senon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.