Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome métabolique chez les personnes vivant avec le VIH dans le centre tunisien : prévalence et facteurs associés - 22/02/21

Metabolic syndrome among people with HIV in central Tunisia: Prevalence and associated factors

Doi : 10.1016/j.pharma.2021.01.005 
A. Aouam a , H. Marmouch b , I. Kooli a, , W. Marrakchi a , I. Hellara c , F. Neffati c , F. Najjar c , M. Chakroun a
a Service des Maladies Infectieuses, EPS Fattouma Bourguiba, 5019 Monastir, Tunisie 
b Service d’endocrinologie et de médecine interne, EPS Fattouma Bourguiba, 5019 Monastir, Tunisie 
c Laboratoire de biochimie, EPS Fattouma Bourguiba, 5019 Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Monday 22 February 2021

Highlights

Le syndrome métabolique est fréquemment décrit au cours de l’infection VIH
VIH est une infection chronique
Certains facteurs sont associés à la prévalence du syndrome métabolique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’infection à VIH est de plus en plus caractérisée par la fréquence des anomalies métaboliques en rapport avec la chronicité de l’infection et les effets secondaires des antirétroviraux.

Objectif

Décrire les caractéristiques épidémio-cliniques, biologiques et thérapeutiques des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) traitées par les antirétroviraux et déterminer la prévalence du syndrome métabolique ainsi que les facteurs associés.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude transversale descriptive et analytique portant sur toutes les PVVIH suivies au service des Maladies Infectieuses de l’hôpital universitaire de Monastir, Tunisie et traitées pendant au moins 3 mois. Elles ont bénéficié d’un bilan biologique systématique après avoir signé un consentement éclairé. Le syndrome métabolique est défini selon les critères de la Fédération Internationale du Diabète (IDF) en 2005. Les PVVIH étaient réparties en deux groupes : Groupe A : PVVIH présentant un syndrome métabolique (n=19) et groupe B : patient n’ayant pas de syndrome métabolique (n=51).

Résultats

Notre étude avait inclus 70 PVVIH dont 19 (27,1 %) avaient un syndrome métabolique. L’âge moyen était de 43,7 ans dans le groupe A et 36,7 ans dans le groupe B. Le sex-ratio était comparable dans les deux groupes (p=0,4). L’infection à VIH évoluait depuis 9,7 et 5,8 ans respectivement dans le groupe A et B, p=0,017. L’indice de masse corporelle (IMC) était significativement plus élevé dans le groupe A (26,4 vs 23,5kg/m2, p=0,008). Deux malades du groupe A (10,5 %) et 14 malades du groupe B (27,4 %) avaient un taux de CD4<200/mm3. Les inhibiteurs de protéase étaient prescrits dans cinq cas (26,3 %) du groupe A et 26 cas (50,9 %) du groupe B. En analyse multivariée, les facteurs associés au syndrome métabolique étaient l’âge ≥40 ans (OR=9,9, IC : 2,4-40,6, p=0,001) et l’IMC ≥25 Kg/m2 (OR=8,47, IC : 1,94-36,8, p=0,004)

Conclusion

Le syndrome métabolique est une réalité chez les PVVIH sous antirétroviraux. La recherche clinique des facteurs déterminants du syndrome métabolique et la mise en place des mesures de lutte contre ces facteurs sont nécessaires pour réduire la prévalence et les conséquences du syndrome métabolique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Metabolic abnormalities are frequently reported in HIV infection. They were mainly related to the chronic infection and the use of antiretroviral therapy.

Objective

Describe the epidemiological, clinical, laboratory and treatment features of people living with HIV (PLHIV) on antiretroviral therapy and determine the prevalence of metabolic syndrome and its associated factors.

Materials and methods

We conducted a cross-sectional, descriptive and analytical study in the service of Infectious Diseases of the University Hospital of Monastir. We included all PLHIV on antiretroviral therapy for at least 3 months. Biological explorations based on metabolic parameters were performed systematically for all patients after informed consent. Metabolic syndrome was assessed according to the definitions of the International Diabetes Federation (IDF) in 2005. We divided the patients into two groups: Group A: PLHIV with metabolic syndrome (n=19) and Group B: PLHIV without metabolic syndrome (n=51).

Results

We included in this study 70 PLVIH. The metabolic syndrome was noted in 19 cases (27.1%). The average age was 43.7 years in group A and 36.7 years in group B. Gender distribution were uniform in the two groups (P=0.4). HIV infection has been evolving for 9.7 and 5.8 years respectively in group A and B, P=0.017. Body mass index (BMI) was significantly higher in group A (26.4 vs 23.5kg/m2, P=0.008). Two patients in group A (10.5%) and 14 patients in group B (27.4%) had a low CD4 count (<200/mm3). Protease inhibitor regimens were prescribed in five cases (26.3%) in group A and 26 cases (50.9%) in group B. In multivariate models, Age over 40 (OR=9.9, 95% CI 2.4-40.6, P=0.001) and BMI ≥25 Kg/m2 (OR=8.47, 95% CI 1.94-36.8, p=0.004) were both independently associated with the presence of the metabolic syndrome.

Conclusion

Metabolic syndrome is common among PLHIV on antiretroviral therapy. The identification of factors associated is a main parameter for early detection of metabolic risk and personalized management.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infection à VIH, Syndrome métabolique, Prévalence, Facteurs de risque

Keywords : HIV infection, Metabolic syndrome, Prevalence, Risk factors


Plan


© 2021  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.