Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation stéréoradiographique EOS des cals vicieux diaphysaires fémoraux après enclouage centromédullaire. À propos d’une série prospective continue de 48 patients à 9 mois de recul - 22/02/21

EOS stereographic assessment of femoral shaft malunion after intramedullary nailing. A prospective series of 48 patients at 9 months’ follow-up

Doi : 10.1016/j.rcot.2021.01.005 
Benoît Orfeuvre , Jérôme Tonetti, Gaël Kerschbaumer, Renaud Barthelemy, Alexandre Moreau-Gaudry, Mehdi Boudissa
 Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, hôpital Nord, université Grenoble-Alpes, CHU de Grenoble, boulevard de la Chantourne, 38700 La Tronche, Grenoble, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Monday 22 February 2021

Résumé

Introduction

L’objectif de cette étude était d’évaluer les cals vicieux diaphysaires fémoraux, opérés par enclouage centromédullaire antérograde à l’aide de la stéréoradiographie basse dose EOS. Notre hypothèse était que notre technique chirurgicale rapportait un taux de troubles de rotation radiologiques équivalent à ceux retrouvés dans la littérature.

Méthodes

Tous les patients présentant une fracture unilatérale de la diaphyse fémorale traitée par enclouage antérograde entre janvier 2014 et décembre 2016 et suivi dans notre structure étaient inclus dans cette étude prospective, monocentrique. Le critère de jugement principal était l’évaluation d’un trouble de rotation dans le plan transversal supérieur ou égal à 15̊ par rapport au côté controlatéral, mesuré par stéréoradiographie EOS. L’existence d’une corrélation entre cals vicieux en rotation et résultats fonctionnels (Harris Hip Score et SF12) était recherchée. Une analyse des facteurs de risque de survenue d’un cal vicieux diaphysaire en rotation était réalisée. Quarante-huit patients d’âge moyen 31,4 ans étaient évalués à 9,2 mois de recul.

Résultats

Un trouble de rotation stéréoradiographique était retrouvé chez 29,2 % des patients. L’antéversion moyenne était de 18,5±13,8 degrés. Au total, 2,1 % des patients présentaient un trouble de rotation symptomatique ayant nécessité une reprise chirurgicale. Aucune corrélation entre un trouble de rotation dans le plan transversal et les scores fonctionnels n’était retrouvée (p>0,05). Les facteurs de risques de survenue d’un trouble de rotation étaient les fractures multi-sites (p=0,04), la faible expérience du chirurgien (p=0,04), l’abord du foyer de fracture (p=0,01).

Conclusion

Nous rapportons un taux de troubles de rotation radiologiques équivalent à ceux retrouvés dans la littérature en utilisant la méthode stéréographique EOS qui permet une évaluation précise des troubles de rotation après enclouage à foyer fermé des fractures diaphysaires fémorales.

Niveau de preuve

III ; prospectif sans groupe contrôle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fracture diaphyse fémorale, Enclouage, EOS, Cal vicieux, Torsion fémorale, Trouble de rotation


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.