Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Release and toxicity of bisphenol-A (BPA) contained in orthodontic adhesives: A systematic review - 23/02/21

Doi : 10.1016/j.ortho.2020.11.002 
Anas Sabour , Marwan El Helou, Valérie Roger-Leroi, Cynthia Bauer
 Université Clermont – Auvergne, UFR d’Odontologie, 2, rue de Braga, 63100 Clermont-Ferrand, France 

Anas Sabour, 10, rue des Écoles, 95230 Soisy-sous-Montmorency, France.10, rue des ÉcolesSoisy-sous-Montmorency95230France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objective

The objectives of this systematic review of the literature are to search for BPA release from biomaterials used in orthodontics and to highlight their possible impact on human health.

Materials and methods

Using the Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-Analyses (PRISMA) model, digital and manual searches were conducted in February 2020 in the database of CENTRAL, MEDLINE and EMBASE. Thirteen parameters relating to the release and biological effects of BPA were identified and analysed.

Results

Thirty-one non-randomized clinical trials were included. In general, the level of evidence was low, and the risk of bias ranged from moderate to high. Furthermore, although at different concentrations, most of in vitro and in vivo studies found BPA release from orthodontic adhesives. The lack of standardized protocols and the clinical and methodological heterogeneity of the studies prevented a valid interpretation of the actual results. Concerning the possible toxicity of BPA, no conclusive scientific evidence could be drawn, but it seems that orthodontic biomaterials containing BPA have potential adverse biological effects in humans.

Discussion and conclusion

Until we have solid evidence from clinical trials, clinicians should consider that orthodontic adhesives containing BPA have potential short- and long-term adverse biological effects in humans. Careful consideration should therefore be given to bonding, polymerization and debonding protocols in orthodontics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Bisphenol-A, Orthodontics, Adverse effects, Composite resins, Biocompatible materials, Endocrine disruptors


Plan


© 2020  CEO. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 1

P. 1-14 - mars 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contents
| Article suivant Article suivant
  • Is there any enhanced treatment effect on class II growing patients when Forsus Fatigue Resistant Device is reinforced by either miniplates or miniscrews? A systematic review and meta-analysis
  • Wesam Mhd Mounir Bakdach, Rania Hadad

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.