Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’accompagnement et la prise en charge des extrêmes prématurés (nés avant 25 SA) en salle de naissance au CHU d’Amiens - 23/02/21

Accompaniment and care for extremely premature babies at Amiens University Hospital

Doi : 10.1016/j.medpal.2020.02.009 
Christelle Ansel Wattel a, 1, , Sophie Leneutre a, 1, Justine Legros a, 1, Thérèse Tinot b, 2, Virginie Peret b, 2, Vanessa Segard b, 3, Charles Muszynski c, 4, André Leke c, 5, Pierre Tourneux c, 6, Alain de Broca d, 7
a Maternité, CHU d’Amiens, Amiens, France 
b ERRSPP, CHU d’Amiens, Amiens, France 
c CHU d’Amiens, Amiens, France 
d CHU d’Amiens, Hauts-de-France, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Comment accueillir et accompagner au mieux les naissances de nouveau-nés prématurissimes, c’est-à-dire nés avant 25 semaines d’aménorrhée ? Enfant mort-né, né vivant mais décédant très rapidement, enfant viable ou non ? Quelle prise en charge clinique et éthique serait optimale ? Il n’existe pas de consensus ni de protocole national sur ce sujet. Force est de constater que ces prises en charge sont équipes médicales dépendantes (sensibilité, disponibilité). Les sages-femmes, parfois seules face à ces situations, sont alors placées dans une position délicate, sans droit de prescription pour ces enfants. Afin de répondre à ces nombreuses questions, l’Equipe Ressource Régionale de Soins Palliatifs Pédiatriques (ERRSPP) a alors mis en place un groupe pluriprofessionnel en 2017 qui s’est réuni une dizaine de fois. Au cours de ces réunions, ont été évoqués différents aspects : médicaux, juridiques et éthiques. Ces échanges auront suscité des questionnements, notamment face aux limites juridiques et au questionnement éthique, permettant ainsi de faire évoluer et converger les positions de chacun. Au final, de nouveaux outils (procédures écrites détaillées et logigrammes d’actions) ont vu le jour pour chacun des deux groupes d’enfants prématurés que nous avons dissociés, c’est-à-dire les enfants nés strictement avant 24 semaines d’aménorrhée (SA) d’une part et les enfants nés entre 24 SA et 24 SA+6 j d’autre part. Ils sont le reflet d’un souhait d’amélioration, d’harmonisation des pratiques et de soutien aux soignants, chaque situation restant bien évidemment singulière. Ces procédures, toujours à parfaire, ont ouvert la voie à de nouvelles réflexions sur l’accompagnement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

How can we support the birth of very premature babies, those born before 25 weeks of gestation? Stillborn infant, born alive but who dies very quickly, viable infant or not? What clinical and ethical management would be optimal? There are no national consensus or protocol on this subject. It is clear that these cares depend on local medical teams (sensitivity, availability). Midwives, sometimes alone when facing with these situations, are then placed in a delicate position, they are not allowed to prescribe treatments for such infant. In order to answer these many questions, the Regional Pediatric Palliative Care Resource Team (ERRSPP) then set up a multiprofessional working group in 2017. Thirteen meetings were planned. During these meetings, the various aspects were discussed: medical, legal and ethical. The discussions raised many questions, particularly in the face of legal limits and ethical decisions, but allowed everyone's point of view to change and converge. The working group developed new local tools (detailed written procedures and action flowcharts) for each of the two groups of premature children that were considered: newborn infant born strictly before 24 weeks of gestation on the one hand and newborn infant born between 24 weeks and 24 weeks+6 days on the other. These new tools reflect a desire for improvement, harmonization of practices and support for caregivers, each situation obviously remaining unique. These procedures, which are still to be perfected, have opened the way to new reflections on support.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prématurissimes, Consensus, Juridique, Éthique

Keywords : Extremely premature infant, Consensus, Legal, Ethical


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 1

P. 41-48 - février 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Another elephant in the room : les soignants de pédiatrie et l’alimentation/hydratation en fin de vie
  • Emilie Leroy, Maryline Mariotti, Cécile Boulanger, Delphine Cayzac, Sylvie Lapeyre, Servane Le Goas, Patricia Timsit, Agnès Suc, Équipe Enfant’Do
| Article suivant Article suivant
  • Ventilation au long cours et soins palliatifs pédiatriques : des contradictions ?
  • Alexandra Binoche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.