Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Difficultés sociales de retour au domicile des patients atteints de cancer, en situation palliative précoce - 24/02/21

Social difficulties in returning home for cancer patients in an early palliative situation: Prospective study in eastern Paris

Doi : 10.1016/j.medpal.2021.01.001 
Ingrid Joffin a, , Frederic Selle b , Laurent Zelek c , Roger Thay a , Dominique Karoui a , Idriss Farota-Romejko a , Stephane Picard a , Laure Copel a
a Unité de soins palliatifs, Groupe hospitalier Diaconesses-Croix Saint Simon 
b Service d’oncologie, Groupe hospitalier Diaconesses-Croix Saint Simon 
c Service d’oncologie, hôpital Avicenne, Groupe hospitalier Paris-Seine Saint Denis 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 24 February 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Certains patients atteints de cancer présentent des difficultés sociales (présentes avant la maladie, ou y faisant suite). Cela entraîne des difficultés dans le parcours de soins des patients, notamment par rapport au maintien à domicile. Nous avons cherché à déterminer, par une étude prospective observationnelle, le nombre de patients estimant ne pas pouvoir rentrer à domicile pour des raisons sociales, les raisons de ces difficultés, et évaluer leurs besoins.

Matériel et méthodes

Pendant 4 mois, nous avons interrogés les patients en situation palliative précoce dans 2 services hospitaliers de l’Est parisien sur leur maintien à domicile et leur situation sociale, avec évaluation d’une possible précarité par le score EPICES. Nous avons interrogé leur médecin et les soignants les prenant en charge, concernant la situation des patients et leurs besoins en termes d’aide et de soins.

Résultats

Sur les 235 patients interrogés, 13 % (soit 30/235) estime avoir des difficultés sociales pour rester à domicile (raison de logement, financière, et d’aide). 70 % d’entre eux (soit 21/235) ont effectivement été repérés par le médecin. Par ailleurs, celui-ci repère 18 % des patients comme ayant des difficultés à rester au domicile. Ces patients nécessitent de l’aide pour les gestes du quotidien et pour certains soins. 54 % des patients interrogés sont précaires d’après le score EPICES. Seulement 25 % des patients ont rencontré au moins une fois un travailleur social, et 28 % des patients précaires.

Conclusion

Le nombre de patients ne pouvant rester à domicile est conséquent et constitue donc un vrai problème. La réflexion autour d’une structure particulière pouvant les accueillir doit être réfléchi. Par ailleurs, le nombre de patients précaires est important. Pourtant peu de patient ont rencontrés un travailleur social. L’accompagnement social des patients atteints de cancer est un sujet primordial qui doit être mieux pensé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Some cancer patients have a difficult social environment that affects their healthcare circuit and forbids them to return home safely. The aim of this prospective observational study is to determine the proportion of patients who felt they could not return home for social issues, the reasons for these difficulties, and their needs.

Materials and methods

During 4 months, we interviewed patients in an early palliative care situation about their social situation, in 2 oncology departments in eastern Paris. We also interviewed their doctor and caregivers about the situation of patients and their needs in terms of help and care.

Results

Of the 235 patients included, 13% felt they have social difficulties in staying at home (reason for housing, financial, and assistance). 87% were in full hospitalization. 70% were actually spotted by the doctor, who identified 18%. These patients required help in their daily lives and for some care. 40% of them wanted to continue living with their main caregiver. 54% of the patients lived in social insecurity according to the EPICES score and only 28% of them had met a social worker.

Conclusion

The number of patients unable to stay at home is significant and therefore a real problem. Finding new types of suitable housing for those patients seems essential to improve their quality of life. Moreover, the social support for cancer patients seems to be inadequate and needs to be improved.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Soins palliatifs, Difficultés sociales, Précarité, Retour à domicile

Keywords : Palliative care, Social difficulties, Precariousness, Returning home


Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.