Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

An insight into the mental health needs of the common public of Tamil Nadu, India, subjected to COVID-19 lockdown, a rare unprecedented crisis - 25/02/21

Un aperçu des besoins en santé mentale de la population du Tamil Nadu, en Inde, soumise au confinement COVID-19, une crise rare sans précédent

Doi : 10.1016/j.amp.2021.02.013 
Karthikeyan Pandiyambakkam Rajendran a, , Srinivas Govindarajulu a , Joseph Maria Adaikalam a , Valarmathi Srinivasan a , Sudha Seshayyan b , Suresh Ramalingam a , Arvind Raj Elangovan c
a Department of Epidemiology, The Tamil Nadu Dr MGR Medical University, 69, Anna-Salai, Guindy, 600032 Chennai, Tamil Nadu, India 
b The Tamil Nadu Dr MGR Medical University, 69, Anna-Salai, Guindy, 600032 Chennai, Tamil Nadu, India 
c Department of Psychiatric Social Work, National Institute of Mental Health and Neuro Sciences (NIMHANS), 560029 Bangalore, Karnataka, India 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 25 February 2021

Abstract

Purpose

COVID-19, a major “Public Health Emergencies of International Concern”, had sought greater attention among researchers to study its pathogenesis, associated complications and management. However, there are only few studies that had studied its potential impact on mental health of general public, who are subjected to social distancing, community lockdown and restrictions in their routine activities.

Objectives

The aim of this study is to assess the prevalence of psychological distress and mental health needs among general public in Tamil Nadu subjected to lockdown, social distancing amidst COVID-19 crisis. Tamil Nadu is one of the worst affected states of southern India.

Methods

A self-administered, web-based application study using “WHO-Self Reported Questionnaire-20”, in bilingual version, both English and Tamil, is used to screen the public for the level of distress. The study is done while the state is under extended lockdown and restricted movement.

Key findings

A total of 918 respondents participated in the survey and it is found that about more than one third of the respondents (∼35%) are under psychological distress. A significant association between younger age group, female gender, unmarried, people with children are found to be under distress. The lockdown had increased the frequency of smoking and quantity of cigarettes among smokers, also has increased the frequency of drinking among alcohol consumers. Of the SRQ-20 items recorded, stress related neurotic symptoms (>70%) was observed more than the depressive mood. About 33% of those scored>7, had suicidal tendency. The districts declared red zones had significantly reported a greater number of respondents under distress.

Conclusion

Besides effectively mitigating the COVID-19 crisis, in terms of prevention, control and treatment strategies, it is prerogative to effectively manage fear, distress due to the COVID-19 and associated anxiety and depression among the public.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

But

Le COVID-19, une importante « Urgence de santé publique de portée internationale », a demandé une plus grande attention des chercheurs pour étudier sa pathogenèse, les complications associées et la prise en charge. Cependant, rares sont les études qui ont étudié son impact potentiel sur la santé de la population, qui est soumise à l’éloignement social, au confinement communautaire et à des restrictions dans ses activités courantes.

Objectifs

Le but de cette étude est d’évaluer la prévalence de la détresse psychologique et des besoins de santé mentale dans la population du Tamil Nadu soumise au confinement, à la distanciation sociale au milieu de la crise du COVID-19. Le Tamil Nadu est l’un des États les plus touchés du sud de l’Inde.

Méthodes

Une étude d’application auto-administrée en ligne utilisant le « WHO-Self Reported Questionnaire-20 », en version bilingue, en anglais et en tamoul, est utilisée pour dépister le niveau de détresse. L’étude est effectuée alors que l’État est sous confinement prolongé et mouvements restreints.

Principales conclusions

Sur les 918 répondants qui ont participé à l’enquête, on constate qu’environ plus d’un tiers des répondants (∼35%) sont en détresse psychologique. Les plus jeunes, les femmes, les célibataires, les personnes avec enfants se trouvent en situation de détresse de façon significative. Le confinement a augmenté la fréquence du tabagisme et la quantité de cigarettes chez les fumeurs, a également augmenté la fréquence de consommation d’alcool chez les consommateurs d’alcool. Parmi les items SRQ-20 enregistrés, les symptômes névrotiques liés au stress (> 70 %) ont été plus observés que l’humeur dépressive. Environ 33 % des sujets, ayant obtenu un score supérieur à 7, avaient une tendance suicidaire. Les districts déclarés zone rouge avaient notablement signalé un plus grand nombre de répondants en détresse.

Conclusion

En plus d’atténuer efficacement la pandémie du COVID-19, en termes de stratégies de prévention, de contrôle et de traitement, il est capital de gérer efficacement la peur, la détresse due au COVID-19, l’anxiété et la dépression associées et d’étendre le soutien psychosocial au public.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Anxiety, Depression, Factor analysis, Outbreaks, Pandemics, Stress

Mots clés : Analyse factorielle, Anxiété, Confinement, COVID-19, Dépression, Pandémie, SRQ-20, Stress


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.