Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Side effects of continuous intra-arterial infusion of nimodipine in management of delayed cerebral ischemia in subarachnoid hemorrhage patients: A systematic review - 27/02/21

Effets secondaires de la perfusion intra-artérielle continue de nimodipine dans la gestion de l'ischémie cérébrale retardée chez les patients atteints d'hémorragie sous-arachnoïdienne: une revue systématique

Doi : 10.1016/j.neuchi.2021.02.005 
Dmitriy Viderman 1, , Antonio Sarria-Santamera 1, Federico Bilotta 2
1 Nazarbayev University School of Medicine (NUSOM), Astana, Kazakhstan 
2 Department of Anaeshesia and Intensive Care, University La Sapienza, Rome, Italy 

Corresponding author: Mailing address: Nazarbayev University School of Medicine (NUSOM), Kerei-Zhanibek Str. 5/1, Nur-Sultan, 010000, KazakhstanMailing address: Nazarbayev University School of Medicine (NUSOM), Kerei-Zhanibek Str. 5/1, Nur-Sultan010000Kazakhstan
Sous presse. Manuscrit accepté. Disponible en ligne depuis le Saturday 27 February 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Background: Cerebral vasospasm is a common complication of subarachnoid hemorrhage. Nimodipine is the most frequently used drug for cerebral vasospasm management and is the only approved medication that has been demonstrated to reduce ischemic complications, infarct size and improve neurological outcome after aneurismal subarachnoid hemorrhage. The main purpose of this systematic review was to conduct a comprehensive analysis of the main cerebral and extracerebral side effects of continuous intra-arterial infusion of nimodipine in management of delayed cerebral ischemia in subarachnoid hemorrhage patients.

Materials and methods: A protocol with the inclusion and exclusion criteria for matched cases and the method of analysis were established and agreed by all authors. We defined the scope of this review to include articles (prospective and retrospective) reporting the side effects of continuous intra-arterial infusion of nimodipine in human subjects. PRISMA guidelines were used to conduct this systematic review.

Results: A total of 8 articles reporting 136 patients were included in the review and analyzed. The side effects associated with continuous intra-arterial infusion of nimodipine were arterial hypotention, heparin-induced thrombocytopenia, atrial fibrillation or flutter, infections, acute kidney injury, hepatic and gastro-intestinal side effects.

Conclusion: The most frequent side effects reported in the articles included in this systematic review associated with the continuous intra-arterial infusion of nimodipine were arterial hypotension and heparin-induced thrombocytopenia. Intracerebral hemorrhage, the elevation of ICP, heart rhythm disorders, infectious complications, and thrombosis of the catheter might be also associated with CIAN. Future prospective studies are warranted to establish the risks and incidence of procedure-related side effects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstrait

Contexte: Le vasospasme cérébral est une complication fréquente de l'hémorragie sous-arachnoïdienne. La nimodipine est le médicament le plus fréquemment utilisé pour la gestion du vasospasme cérébral et est le seul médicament approuvé dont il a été démontré qu'il réduit les complications ischémiques, la taille de l'infarctus et améliore le résultat neurologique après une hémorragie sous-arachnoïdienne anévrismale. Le principal objectif de cette revue systématique était de mener une analyse complète des principaux effets secondaires cérébraux et extracérébraux de la perfusion intra-artérielle continue de nimodipine dans la prise en charge de l'ischémie cérébrale retardée chez les patients hémorragiques sous-arachnoïdiens.

Matériaux et methods: Un protocole avec les critères d'inclusion et d'exclusion pour les cas appariés et la méthode d'analyse ont été établis et approuvés par tous les auteurs. Nous avons défini la portée de cette revue pour inclure des articles (prospectifs et rétrospectifs) rapportant les effets secondaires de la perfusion intra-artérielle continue de nimodipine chez des sujets humains. Les lignes directrices PRISMA ont été utilisées pour mener cette revue systématique.

Résultats: Un total de 8 articles rapportant 136 patients ont été inclus dans la revue et analysés. Les effets indésirables associés à la perfusion intra-artérielle continue de nimodipine étaient l'hypotension artérielle, la thrombopénie induite par l'héparine, la fibrillation ou le flutter auriculaire, les infections, les lésions rénales aiguës, les effets indésirables hépatiques et gastro-intestinaux.Conclusion: Les effets indésirables les plus fréquents associés à la perfusion intra-artérielle continue de nimodipine étaient l'hypotension artérielle et la thrombocytopénie induite par l'héparine. Une hémorragie intracérébrale, une élévation de l'ICP, des troubles du rythme cardiaque, des complications infectieuses et une thrombose du cathéter peuvent également être associés au CIAN. Des études prospectives futures sont nécessaires pour établir les risques et l'incidence des effets secondaires liés à la procédure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abbreviations : CVS, CIAN, SAH

Keywords : Subarachnoid hemorrhage, Vasospasm, Nimodipine, Intra-arterial, Side-effect, Complication

Motsclés : hémorragie sous-arachnoïdienne, Vasospasme, Nimodipine, Effet secondaire intra-artériel, Complication



© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.