Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Acquisition et exploitation des ressources animales et lithiques sur le site Moustérien de Mirefleurs (Puy-de-Dôme) - 28/02/21

Acquisition and exploitation of the animal and lithic resources on the Mousterian site of Mirefleurs (Puy-de-Dôme)

Doi : 10.1016/j.anthro.2021.102850 
Jean-François Pasty a, , Cédric Beauval b, Christèle Ballut c, d
a UMR 6602 du CNRS, Institut Pascal, 4, avenue Blaise-Pascal, 63178 Aubière Cedex, France 
b Archéosphère, 10, rue de la Rhode, 11500 Quillan, France 
c INRAP Auvergne, 13 bis, rue Pierre-Boulanger, 63017 Clermont-Ferrand, France 
d UMR 7269 du CNRS, LAMPEA, MMSH, 5, rue du Château de l'Horloge, CS 90412, 13097 Aix-en-Provence cedex 2, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 28 February 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le gisement moustérien de plein air de Mirefleurs a fait l’objet, depuis sa découverte il y a une trentaine d’années, de plusieurs interventions d’archéologie programmée et préventive. Situé dans la vallée de l’Allier, sur le flanc d’un coteau dominé par une coulée basaltique, le gisement a subi d’importantes perturbations postdépositionnelles (solifluxion) qui ont remanié le niveau d’occupation moustérien. En l’absence de conservation des pollens, seules les données fournies par l’étude de la faune (Cheval caballin, Hydruntinus, Bison, Renne, Loup) permettent de reconstituer l’environnement climatique. Elles indiquent un climat froid et peu humide et permettent de situer l’occupation moustérienne durant une phase froide du stade 3. Les datations par AMS d’ossements de Chevaux ont donné un âge de 37 700±2600 BP et de 28 210±820 BP. L’absence de traces de carnivores sur les restes osseux laisse supposer une participation négligeable de ces derniers à la mise en place de l’accumulation osseuse. L’hypothèse d’un abattage en masse de troupeaux suivi d’une exploitation non exhaustive des potentialités nutritives des proies semble la plus probable. L’industrie lithique montre une exploitation sur place de roches locales (silex tertiaires, quartz, roches volcaniques) suivant plusieurs concepts de débitage (Discoïde et débitage récurrent centripète). Les différents supports issus de ces débitages sont majoritairement aménagés en racloirs, dont plusieurs de type Quina. L’ensemble des caractéristiques technologiques et typologiques de l’industrie lithique permet ainsi de rapprocher le site de Mirefleurs du faciès oriental du Moustérien de type Quina.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The Mousterian open air site of Mirefleurs is located on a versant dominated by a basaltic flow, in the Allier valley (Fig. 1). Since 1970's, the site has been digged several times. This paper presents the results of several diggs located in different parts of the site. The stratigraphic data result from an intervention realized in 2003. The site of Mirefleurs delivered a lithic industry and a plentiful fauna, disrupted in various times by solifluxion (Fig. 3). Fauna is widely dominated by Horse, which shows more affinities with Equus caballus germanicus than with the shape of the upper Palaeolithic Equus caballus gallicus (Prat, 1968; Guadelli, 1987) (Tables 3 to 32). The characteristics of this animal indicate an age near the end of isotopic stage 3, corresponding at a cold and dry environment. The AMS datations realized on horse bones give an age of 37,700±2600 BP and 28,210±820 BP. The absence of marks of carnivores on the bones lets suppose an unimportant participation of these last ones and a human origin in the implementation of this accumulation of bones. It seems that horses have been killed without any selection and with an important waste. This behaviour would explain the low representation of males, the strong representation of the adults and the small quantity of notches observed on bones. Lithic industry indicates a local exploitation of raw materials (Table 44). Discoïde and centripetal recurrent débitage are dominant (Figs. 9–11). Blanks are mostly retouched in different kinds of scrapers (Figs. 12 and 13). A second chaîne opératoire concerns flint tablets, which are retouched in some bifacial scrapers. Technological and typological characteristics of this lithic industry allow an attribution to Quina Mousterian (Niederlander et al., 1956; Combier, 1967; Le Tensorer, 1978).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Auvergne, Paléolithique moyen, Moustérien, Charentien, Quina, Solifluxion, Paléoenvironnement, Archéozoologie, Silex, Quartz, Basalte

Keywords : Auvergne, Middle Palaeolithic, Mousterian, Charentian, Quina, Solifluxion, Palaeoenvironnement, Archeozoology, Flint, Quartz, Basalte


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.