Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

LSD et soins palliatifs dans les années 1960, un rendez-vous manqué ? - 09/03/21

LSD and palliative care in the 1960s, a missed rendez-vous?

Doi : 10.1016/j.medpal.2020.10.002 
Zoë Dubus 1
a Aix-Marseille université, CNRS, TELEMMe, Aix-en-Provence, France 
b Institut des humanités en médecine, centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 09 March 2021

Résumé

Découvert en 1943 par le chimiste suisse Albert Hofmann, le LSD fut rapidement reconnu pour ses effets thérapeutiques, notamment dans le cadre de la fin de vie. Puissant antalgique, il permettait aux patients en phase terminale de cancer d’appréhender leur propre mort avec plus de sérénité et favorisait la communication avec les proches et le personnel soignant. Faisant partie des médicaments les plus étudiés de l’époque, de nombreuses études dans le champ de la psychiatrie établirent une méthodologie sûre et aux résultats prometteurs, appelée “thérapie psychédélique” qui servirent de base aux médecins en charge des patients en fin de vie. Ces travaux influencèrent l’émergence de la discipline des soins palliatifs et remirent en question la prise en charge de la mort par le corps médical en mettant l’accent sur le bien-être et le témoignage du patient. Pourtant, à la fin des années 1960, ces recherches furent définitivement interrompues suite au classement de la substance dans la liste des stupéfiants. De nos jours, de nouvelles études sont à nouveau autorisées dans différents pays du monde, pour réévaluer, grâce aux progrès scientifiques, les bénéfices potentiels du LSD appliqué aux soins palliatifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Discovered in 1943 by the Swiss chemist Albert Hofmann, LSD was quickly recognized for its therapeutic effects, especially in the context of the end of life. Powerful analgesic, it allowed terminally ill cancer patients to apprehend their own death with more serenity and promoted communication with loved ones and nursing staff. LSD was one of the most studied drugs of the time and numerous studies in the field of psychiatry established a safe methodology and with promising results, called “psychedelic therapy” which served as a basis for physicians in charge of patients at the end of life. This work influenced the emergence of the discipline of palliative care and called into question the management of death by the medical profession with an emphasis on the well being and the testimony of the patient. However, at the end of the 1960s, this research was definitively stopped following the classification of the substance in the list of narcotics. Nowadays, new studies are again authorized in different countries of the world, to re-evaluate, thanks to scientific progress, the potential benefits of LSD applied to palliative care.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : LSD, Psychédélique, Histoire de la médecine, Set and setting, Soins palliatifs

Keywords : LSD, Psychedelic, History of medicine, Set and setting, Palliative care


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.