Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

ECMO pour choc cardiogénique réfractaire post cardiotomie : expérience du service de chirurgie cardiaque du CHU de Grenoble Alpes - 12/03/21

ECMO for post cardiotomy refractory cardiogenic shock: Experience of the cardiac surgery department of the Grenoble Alpes University Hospital

Doi : 10.1016/j.ancard.2020.10.006 
Y. Benseghir a, , A. Sebestyan a, M. Durand b, F. Bennani a, D. Bédague b, O. Chavanon a
a Service de chirurgie cardiaque, Pôle thorax-vaisseaux - CHU Grenoble Alpes, Grenoble, France 
b Réanimation cardio-vasculaire et thoracique, Pôle anesthésie-réanimation - CHU Grenoble Alpes, Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’objectif de notre étude est de détailler notre expérience relative aux implantations d’ECMO pour choc réfractaire post-cardiotomie, en analysant les facteurs pré-ECMO (antécédents, type de chirurgie, FEVG), les facteurs relatifs à l’ECMO (délai implantation, durée) et les facteurs post-ECMO (sevrage, complications) afin de mettre en évidence ceux éventuellement associés à une mortalité élevée.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective uni- et multivariée des données des ECMO mises en place entre 2011 et 2019 au Centre Hospitalier Universitaire Grenoble Alpes au décours d’une chirurgie cardiaque. Le délai d’implantation de l’ECMO a été de moins de 3heures (peropératoire) entre 3 et 24heures (post-opératoire précoce) et entre 24 et 48heures après le déclampage aortique (post-opératoire tardive). Une contre-pulsion par ballon intra-aortique (CPBIA) préopératoire ou post-opératoire pouvait être associée.

Résultats

114 ECMO veino-artérielles ont été implantées pour choc cardiogénique réfractaire au décours de 5702 chirurgies cardiaques (1,9 %) avec un taux de survie de 30,7 %. L’âge moyen des patients était de 68,6+-10,5 ans. L’implantation de l’ECMO a été réalisée en peropératoire chez 71 patients (62,2 %), en post-opératoire précoce chez 22 patients (19,2 %) et en post-opératoire tardif chez 21 patients (18,4 %). La durée d’assistance a été de moins de 48h chez 27 patients (23,6 %), entre 48h et une semaine chez 58 patients (50,9 %) et de plus d’une semaine chez 29 patients (25,5 %). L’analyse univariée a mis en évidence une association statistiquement significative entre taux de mortalité et le sexe masculin (p=0,002), les pneumopathies nosocomiales (p=0,021), association absente avec les autres caractéristiques préopératoires, délai d’implantation d’ECMO, la pose de CPBIA, caractéristiques post-opératoires et suites en réanimations. L’analyse multivariée sur l’ensemble de la population étudiée, a démontré que la pose d’ECMO pour arrêt cardio-respiratoire (ACR) était le seul facteur de risque indépendant de mortalité (OR =7,57 [1,41–40,62]). Après nouvelle analyse multivariée en excluant les patients ayant eu une pose d’ECMO pour ACR, l’âge, l’insuffisance rénale pré-opératoire, le type d’intervention et l’EuroSCORE II étaient des facteurs de risque de mortalité.

Conclusion

Dans cette étude, le sexe masculin, le type d’intervention, la survenue d’arrêt cardiaque et de pneumopathie nosocomiale étaient associés au taux de mortalité de manière significative. Une étude de plus grande puissance, multicentrique, et avec un échantillon plus important, devra être réalisée pour atteindre la significativité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The objective of our study is to detail our experience relating to ECMO implantations for post-cardiotomy refractory shock, by analyzing the pre-ECMO factors (history, type of surgery, LVEF), factors relating to ECMO (implantation time, duration) and post-ECMO factors (weaning, complications) in order to highlight those possibly associated with high mortality.

Methods

This is a univariate and multivariate retrospective study of ECMO data implemented between 2011 and 2019 at the Grenoble Alpes University Hospital Center following cardiac surgery. The time to implantation of ECMO was less than 3hours (intraoperative) between 3 and 24hours (early postoperative) and between 24 and 48hours after aortic unclamping (late postoperative). Preoperative or postoperative intra-aortic balloon counterpulsation (CPBIA) could be associated.

Results

114 veino-arterial ECMOs were implanted for refractory cardiogenic shock after 5702 cardiac surgeries (1.9%) with a survival rate of 30.7%. The mean age of the patients was 68.6+- 10.5 years. The implantation of ECMO was performed intraoperatively in 71 patients (62.2%), early postoperatively in 22 patients (19.2%) and late postoperatively in 21 patients (18.4%). The duration of assistance was less than 48hours in 27 patients (23.6%), between 48hours and one week in 58 patients (50.9%) and more than one week in 29 patients (25.5%). Univariate analysis revealed a statistically significant association between mortality rate and male sex (P=0.002), association absent with other preoperative characteristics, delay in implantation of ECMO, installation of CPBIA, post-operative characteristics and resuscitation suites. Multivariate analysis of the entire study population demonstrated that the use of ECMO for cardio-respiratory arrest was the only independent risk factor for mortality (OR=7.57 [1.41-40, 62]). After multivariate reanalysis excluding patients with ECMO placement for cardio respiratory arrest, age, preoperative renal failure, type of procedure and EuroSCORE II were risk factors for mortality.

Conclusion

In this study, male gender, type of intervention, occurrence of cardiac arrest were significantly associated with the death rate. A study of greater power, multicentric, and with a larger sample, will have to be carried out to reach significance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : ECMO, Post-cardiotomie, choc cardiogénique réfractaire, Assistance circulatoire, Chirurgie cardiaque

Keywords : ECMO, Post-cardiotomy, Refractory cardiogenic shock, Circulatory support, Cardiac surgery


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 70 - N° 2

P. 63-67 - avril 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • Organisation et gestion aiguë du bloc atrioventriculaire complet : résultats d’une enquête multicentrique nationale
  • S.-S. Bun, J. Taïeb, D. Scarlatti, F. Squara, P. Taghji, A. Errahmouni, K. Hasni, B. Enache, W. Amara, J.-C. Deharo, E. Ferrari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.