Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la prise en charge de l'asthme de l'adulte en Afrique - 16/04/08

Doi : RMR-10-2001-18-5-0761-8425-101019-ART11 

N. Koffi [1],

B. Kouassi [1],

A.K. Ngom [1],

M.S. Kone [1],

E. Aka Danguy [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Il s'agit d'une étude transversale basée sur un questionnaire anonyme. La population étudiée se compose de 149 médecins généralistes exerçant dans les 18 principales villes de la Côte d'Ivoire, réparties de façon arbitraire en 6 zones. Les données recueillies concernent le bilan complémentaire sollicité dans l'évaluation initiale de l'asthme, les habitudes de prescription pendant la crise d'asthme et enfin les médicaments de la prise en charge inter critique. La connaissance de la technique d'inhalation des aérosol-doseurs, la mesure du DEP et la prescription du sport ont été également recueillies. Il ressort que : le débitmètre n'est pas connu par 41 % des médecins interrogés et n'est prescrit que par 8 % d 'entre eux. La radiographie thoracique, l'hémogramme et le bilan ORL sont les examens les plus prescrits. Les EFR sont sollicitées globalement dans 12,75 % et les tests cutanés allergologiques dans 10,74 %. Dans le traitement de la crise d'asthme, les bêta2-agonistes sont les plus prescrits essentiellement sous 2 formes (inhalée et voie sous-cutanée) associés le plus souvent aux corticoïdes. La nébulisation est peu utilisée. Des aberrations (comprimé LP, corticoïde en spray, corticoïde retard) ont été relevées. Dans la prise en charge inter critique, les comprimés LP de bêta 2 agoniste sont les plus sollicités. Parmi les corticoïdes, les formes retards injectables sont plus souvent prescrites (18,5 %) que les aérosols doseurs (14 %). Les poudres sèches sont globalement peu utilisées. L'évaluation et la prise en charge de l'asthme en Côte d'Ivoire sont mal assurées. Des directives tenant compte du contexte socio-économique ivoirien doivent être élaborées.

Abstract

Assessment of asthma management of adults in Africa

A cross sectional study of asthma management of adults in Africa based on an anonymous questionnaire was conducted among 149 general practitioners working in the principal 18 cities in the Ivory Coast located in 6 geographical regions drawn for the purpose of this study. Data collected included: complementary tests prescribed at first diagnosis, typical prescriptions for acute asthma and for long-term control, knowledge of metered-dose inhalation techniques, regular measurement of FEV1 and prescription of sports activities. Forty-one percent of the physicians were unaware of the usefulness of expiration volume measurements and FEV1 measurements were prescribed by only 8 %. The most widely prescribed tests were chest x-ray, blood cell counts, and ENT consultation. Lung function tests were requested by 12.75 % of the physicians and skin allergy tests by 10.74 %. Beta2 agonists were prescribed for acute asthma, basically by inhalation or subcutaneous administration and were generally combined with corticosteroid therapy. Nebulization was rarely prescribed. Aberrant prescriptions (delayed release tablets, corticosteroid sprays, delayed release corticoidsteriods) were also given. For long term management, delay release beta2-agonists were most widely used. Delayed release corticosteroid injecttions were prescribed by 18.5 % of the physicians and metered dosers by 14 %. Dry powders were rarely used. These findings emphasize the poor management of asthma in Africa. Directives taking into account the social and economic setting in the Ivory Coast should be initiated.


Mots clés : Traitement asthme , Bilan d'asthme , Afrique

Keywords: Asthma , Treatment , Africa


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 5

P. 531-536 - octobre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La sensibilisation cutanée aux pollens au Maroc
  • A. Alaoui Yazidi, C. Nejjari, M. Bartal,
| Article suivant Article suivant
  • La rupture spontanée de l'oesophage ou syndrome de Boerhaave
  • C. Dayen, H. Mishellany, D. Hellmuth, I. Mayeux, P. Aubry, J.C. Glerant, M.A. Auquier, T. Reix, D. Abet, V. Jounieaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.