Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risques respiratoires chez les ouvriers des menuiseries-ébénisteries artisanales - 16/04/08

Doi : RMR-12-2001-18-6-0761-8425-101019-ART8 

C.H. Laraqui Hossini [1 et 3],

O. Laraqui Hossini [3],

A.E. Rahhali [1],

C. Verger [2],

D. Tripodi [2],

A. Caubet [2],

J.P. Curtes [2],

A. Alaoui Yazidi [4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les risques liés au bois sont fort nombreux. Ils sont dus aux constituants naturels du bois, aux produits de conservation, aux agents chimiques et aux parasites du bois.

Résumé

Une enquête de type cohorte rétrospective exposés non exposés menée dans 20 petits ateliers artisanaux au souk des menuisiers à Marrakech nous a permis d'évaluer la prévalence des manifestations cliniques et des anomalies fonctionnelles respiratoires chez 242 sujets exposés aux poussières de bois et 121 personnes non exposées. Cette enquête a consisté en un questionnaire (CECA, OMS), un examen clinique et une spirométrie. 61,9 % des exposés ont une symptomatologie clinique contre seulement 21,5 % des non exposés. La rhinite, l'asthme, la conjonctivite, la bronchite chronique et la dermite sont significativement plus fréquents chez les exposés que chez les non exposés, avec respectivement 55,8 %, 14,5 %, 24,8 %, 21,1 % et 12,8 % contre 16,5 %, 6,6 %, 8,3 %, 5,8 % et 4,9 %. L'exposition est responsable de la genèse des troubles respiratoires car chez les non fumeurs, les exposés sont plus symptomatiques que les non exposés. Le tabac potentialise les effets des aérocontaminants professionnels, car chez les exposés, les fumeurs présentent plus de troubles respiratoires que les non fumeurs, avec un ratio de prévalence de 1,8. Un syndrome obstructif de degré variable a été retrouvé chez 30,1 % des exposés contre 12,4 % des non exposés. L'effet de l'exposition paraît net car chez les non fumeurs, 15 % des exposés présentent des anomalies fonctionnelles respiratoires contre 4 % chez les non exposés. Ces résultats doivent nous inciter à instaurer une prévention médicale et technique d'autant plus que notre pays est à vocation forestière et agricole.

Abstract

Occupational respiratory hazards among exposed workers to wood dust in the handicraft joineries and cabinetmaker workshops

They are many risks relating to the wood; they are caused by natural components of wood, products of conservation, chemical agents and parasites of wood.

We have carried out a retrospective survey which concerned exposed workers and controls in twenty small handicraft workshops in the joiners' souk of Marrakesh, it has enabled us to evaluate the prevalence of the clinical symptoms and disorders of respiratory function in 242 exposed subjects to the wood dust and 121 controls. This enquiry consisted of a questionnaire (European Coal and Steel Community: ECSC and the World Health Organisation: WHO), a clinical examination and a spirometry. Sixty-one point nine % of those exposed had clinical respiratory symptoms versus only 21.5 % of controls. Rhinitis, asthma, conjunctivitis, chronic bronchitis and dermitis were significantly more frequent in those exposed than among the non-exposed, with respectively 55.8 %, 14.5 %, 24.8 %, 21.1 % and 12.8 % versus 16.5 %, 6.6 %, 8.3 %, 5.8 % and 4.9 %.

Exposure was the cause of respiratory symptoms because among non-smokers, exposed workers were more symptomatic than controls.

Smoking exhibited a potentializing effect on airborne occupational contaminants because among exposed workers disorders were 1.8 times more frequent in smokers than non-smokers.

A variable degree of respiratory obstruction was found among 30.1 % of the exposed individuals versus 12.4 % of the unexposed subjects. The effect of exposure was certain because among the non-smokers, 15 % of exposed subjects had altered respiratory function versus 4 % of unexposed persons.

It is imperative to implement an occupational health service and to develop means for collective and individual prevention to maximally reduce the risk.


Mots clés : Poussières de bois , Risques professionnels respiratoires , Médecine du travail , Maroc

Keywords: Wood dust , Respiratory hazards , Occupational health , Morocco


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 6

P. 615-622 - décembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspergillose invasive chez le leucémique
  • H. El Omri, A. Mili-Fathallah, H. Amara, Y. Ben Youssef, A. Garrouche, M. Ben Said, S. Ennabli
| Article suivant Article suivant
  • Applications en oncologie thoracique de la TEP - 18FDG
  • T. Bury, F. Daenen, B. Duysinx, P. Bartsch, J.-L. Corhay

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.